Rubriques




Se connecter à

Passionnée d'accordéon, la jeune Roquebrunoise Maria participe ce jeudi soir à l’émission "Prodiges" sur France 2

À 13 ans, Maria Atanasoaei, élève à l’école de musique de Roquebrune-Cap-Martin, participe à l’émission Prodiges, diffusée ce soir à 21 h 05 sur France 2. Elle y joue de l’accordéon.

MARGAUX BOSCAGLI Publié le 23/12/2021 à 14:08, mis à jour le 23/12/2021 à 14:19
Maria fait partie des cinq candidats qui s’illustreront dans la catégorie « musique instrumentale ». Nathalie Guyon / FTV

Aura-t-on cette année la chance de voir une Roquebrunoise suivre la trajectoire de Stella Almondo, cette jeune pianiste monégasque qui s’était illustrée l’an passé dans Prodiges, l’émission de France 2 traditionnellement diffusée pendant les fêtes de fin d’année? C’est en tout cas ce que l’on souhaite à Maria Atanasoaei.

Ce jeudi soir à 21h05 sur la chaîne publique, cette élève de 13 ans de l’école de musique de Roquebrune-Cap-Martin sera en lice parmi 15 autres candidats pour tenter d’accéder à la grande finale, et avoir une chance de remporter le titre de "Prodiges 2021" ainsi qu’une bourse d’études de 10.000 euros.

Devant le jury - composé de la danseuse étoile Marie-Claude Pietragalla, du violoncelliste Gautier Capuçon, et de la mezzo soprano Gaëlle Arquaz - elle jouera de l’accordéon. Un instrument qu’elle pratique depuis huit ans, à raison de trois heures par jour, avec sa professeure, Christine Rossi.

"Dès que j’ai joué les premières notes, j’ai su que je voulais faire ça"

Sa passion pour la musique, Maria la doit à un petit piano électrique offert par ses parents. En voyant la petite fille de cinq ans s’amuser dessus et se prendre au jeu, ces derniers décident de l’inscrire à l’école de musique municipale, "juste à côté de la maison", sourit Maria.

 

"Mais il n’y avait plus de places pour faire du piano alors on m’a proposé l’accordéon, raconte-t-elle. Dès que j’ai joué les premières notes, j’ai su que je voulais faire ça!"

Vient ensuite l’amour de la compétition, lorsque sa professeure de musique l’inscrit à un premier concours, en Allemagne. "Il y avait de toutes les nationalités. Quand j’ai vu le niveau des autres, ça m’a épaté. Je me suis dit: wow, c’est génial! C’est ce qui m’a poussée à vouloir travailler davantage", se souvient la jeune virtuose. Qui ambitionne désormais de transformer cette passion en un véritable métier. "Je veux devenir concertiste, parcourir le monde", assure-t-elle.

Pour s’en donner les moyens et privilégier la pratique de son instrument, Maria a choisi de suivre sa scolarité depuis la maison, via le CNED. Elle apprend aussi le violon au sein de l’Académie Rainier III de Monaco.

De sa première participation à une émission télévisée, la jeune fille - "pas habituée à être aussi publique" - retiendra "une expérience incroyable" au cours de laquelle elle a pu nouer des "liens très forts" avec les autres candidats. "On était dans notre monde, entre gens qui partagent une même passion!"

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.