“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Pascal Camia : Donner du dynamisme aux Jeux

Mis à jour le 16/08/2019 à 10:04 Publié le 16/08/2019 à 10:04
Pascal Camia, ici dans un salon privé rénové. Un espace discret, réservé à quelques clients très haut de gamme.

Pascal Camia, ici dans un salon privé rénové. Un espace discret, réservé à quelques clients très haut de gamme. Jean-François Ottonello

Pascal Camia : Donner du dynamisme aux Jeux

La SBM a installé des tables de blackjack et une roulette anglaise au Jimmy’z Monte-Carlo pour séduire une nouvelle clientèle, plus jeune, plus festive. Les premiers résultats sont positifs

Un casino dans une boîte de nuit : le mélange des genres peut surprendre. C’est pourtant l’idée de la SBM qui a confié aux équipes du Sun Casino l’installation, en début de mois, d’une table de blackjack et une roulette anglaise au Jimmy’z Monte-Carlo. La société propose également des tables de Texas hold’em poker sur la terrasse du bar le Blue Gin au Monte-Carlo Bay Hotel & Resort.

« L’objectif est de donner du dynamisme aux Jeux », explique Pascal Camia, directeur général des Jeux de Monte-Carlo Société des Bains de Mer. Tous les soirs depuis le 1er août et jusqu’au 25 août, le jeu flirte donc avec la fête.

Une clientèle plus jeune

Et le rajeunissement semble fonctionner. « Au Blue Gin, sur les six premiers jours, nous avons eu 56 % de 18/39 ans sur un peu moins d’une centaine de joueurs, dont un quart de nouveaux joueurs. La tendance est la même au Jimmy’z. Cet échantillon est largement plus jeune qu’au Casino de Monte-Carlo. »

Mixer jeu et discothèque impose évidemment quelques aménagements. « Les tables ne sont pas au milieu de la piste de danse tout de même, lance Pascal Camia. Nos collaborateurs sont équipés d’appareils auditifs pour être protégés des décibels et pour entendre les clients. Les tables sont sous caméras et sous micros. Et puis il n’y a pas de roulette française où il faut prendre des annonces. Ce sont des jeux américains, pour les fun-players, relativement simples et où les mises ne sont pas très importantes. À Londres, à Las Vegas ou à Macao, le jeu est énergisant, dynamique. Mais le jeu posé existe ici, chez nous, dans les salons privés notamment. »

Mais comment est née cette idée peu banale ?

« En 2016, le président Jean-Luc Biamonti nous a demandé de redynamiser l’activité des jeux. Essentiellement bien sûr au Casino de Monte-Carlo, explique Pascal Camia. Mais l’idée est d’attirer des populations plus jeunes. Nous avons d’abord déplacé les tables de jeux dans les endroits de prédilection pour la jeunesse. C’est ainsi que nous avons commencé, en 2017, au Nikki Beach. Et, en 2018, s’est rajoutée une expérience au Blue Gin, les jeudis, vendredis et samedis du mois d’août ainsi qu’une ouverture durant cinq jours, durant la programmation du Cirque du Soleil de la Salle des Étoiles, sur la terrasse de la salle des Palmiers, pour les joueurs aguerris. Mais pour cette dernière expérience, les résultats n’ont pas été flagrants. »

« Le nombre d’entrées au casino remonte »

Depuis deux ans, la volonté est donc de plus en plus appuyée. Dans l’atrium du Casino de Monte-Carlo, ce fut diverses animations qui ont été proposées.

Maintenant, habitués et touristes peuvent librement rentrer dans l’atrium du Casino où ont ouvert une boutique et un café rotonde dans le foyer de l’opéra - « ce qui nous fait de la recette additionnelle » (dixit Pascal Camia). « Ainsi, même les non-joueurs achètent et consomment… Et tout est fait pour les conduire vers le casino. »

« Nous avons mis en place, en octobre dernier, notre offre casino qui, avec le prix de l’entrée de 17 euros, délivre l’équivalent de dix euros en jetons par exemple. Cela permet d’attirer les gens à la table de jeux ou aux machines à sous. On voit que le nombre d’entrées remonte alors qu’il avait tendance à diminuer au casino. »

Petit à petit, la SBM semble donc se refaire et reprendre la main.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.