“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Pas si sages ! Party : gala caritatif pour les pitchouns

Mis à jour le 20/05/2017 à 05:22 Publié le 20/05/2017 à 05:21
Jasmine Idir, fondatrice de l'association Pas si sages!, entourée de deux familles qu'elle a accompagnées
(Jeff Veuillet pour Soundradio06)
Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Pas si sages ! Party : gala caritatif pour les pitchouns

Pas si sages ! informe, aide, soutient les couples fraîchement parents. Et organise aussi un gala caritatif le vendredi 2 juin à Monaco. Rien que ça !

L'association Pas si sages !, c'est de l'information médicale à souhait, une généreuse dose de bonne humeur saupoudrée d'un sens aigu de l'altruisme.

Fondée il y a deux ans par Jasmine Idir, Pas si sages ! accompagne les couples nouvellement parents. Sage-femme le jour, femme de charité le soir, Jasmine Idir est sur tous les fronts.

La trentenaire co-organise avec Chantal Ravera, présidente de l'association Femmes Leader Mondiales, un gala de charité vendredi 2 juin, Pas si sages ! Party. Pour faire entendre sa voix. Engagée et joviale.

Cette soirée clôturera le Congrès de santé connectée E-Healthworld. Dans l'enceinte du Fairmont Hotel de Monte-Carlo, les rires vont éclater, les corps vont vibrer, les esprits vont s'envoler.

L'échange comme moteur

Née du « constat d'un surplus d'informations et, paradoxalement, d'un manque flagrant de lien social », raconte Jasmine Idir, cette association privilégie la rencontre pour informer les couples, aider les nouvelles familles.

Réputé être un moment de joie intense, l'accouchement amène aussi son lot de parents déboussolés. « Nous, on est là pour accompagner, rassurer, échanger », témoigne l'élève du Docteure Dolto, bercée par la « science de l'affectivité ». Fort de sa centaine de membres, Pas si sages ! célèbre la solidarité. Dès le plus jeune âge.

Joyeuse communion à l'horizon

Le temps d'un soir, bambins et parents partageront les festivités. Le 2 juin, Pas si sages ! Party convie parents et curieux à « un moment léger et profond », s'enthousiasme Jasmine Idir.

Concerts aux accents jazzy, défilé de mode, salsa à volonté et robots raviront petits et grands. Le grain de folie qui vient pimenter la bonne cause.

Car au milieu de ce spectacle, des minis conférences émailleront la soirée. Chantal Ravera, marraine du gala, plaidera pour la solidarité et le féminisme, et le Centre Antoine Lacassagne s'attaquera au thème du cancer. La pensée va dialoguer avec la charité.

«Une partie des bénéfices sera reversée aux sept associations caritatives présentes (dont Mission Enfance, Pink Ribbon, Gender Hopes...) et œuvrant pour la santé et les droits des enfants et parents à l'international » précise la sage-femme, puis confie « être guidée par l'envie de montrer aux enfants qu'on peut créer ensemble de jolis et joyeux moments ».

Une soirée qui s'annonce aussi festive qu'informative.

Aucun doute, Pas si sages ! rime avec partage.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.