“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Partis de Lille, trois jeunes cyclistes pédalent jusqu'à Nice pour les enfants malades

Mis à jour le 07/08/2020 à 17:00 Publié le 07/08/2020 à 17:00
Alexandre, Milan et Hugo ont fait Lille-Nice à vélo.

Alexandre, Milan et Hugo ont fait Lille-Nice à vélo. Photo C.J.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Partis de Lille, trois jeunes cyclistes pédalent jusqu'à Nice pour les enfants malades

À la fin du mois, les coureurs donneront le premier coup de pédale du Tour de France sur la promenade des Anglais. Mardi, Milan Hrmo, Hugo Nicaise et Alexandre Ioos y ont, eux, donné le dernier coup de frein de leur traversée du pays à vélo.

Démarré dix jours plus tôt à Lille, leur périple a pris fin sous les applaudissements pleins de fierté d’un petit groupe de proches venu les accueillir. Fiers des kilomètres abattus mais aussi des euros récoltés au fil des neuf étapes de leur trajet.

"Milan a toujours voulu traverser la France à vélo, détaille Alexandre, 18 ans. Avec Hugo, on a rejoint le projet. On ne voulait pas le faire juste pour nous trois, on voulait être utile à une cause."

Le choix est vite fait: le projet servira à récolter des dons pour l’hôpital Necker-Enfants malades, à Paris. Notamment car Hugo, 20 ans, a été hospitalisé plusieurs mois dans un hôpital pour enfant en raison d’une opération à la hanche.

Plus de 27.000 euros de récoltés

"C’est important de pouvoir aider ceux qui n’ont pas la chance d’être en bonne santé comme nous, qui ne peuvent pas faire le sport qu’ils ont envie de faire", estime Alexandre, triathlète.

Les trois jeunes cyclistes amateurs fondent leur association "Rouler pour aider", démarchent les sponsors, s’entraînent comme ils peuvent pendant le confinement. Et montent en selle. Amiens, Reims, Troyes, Lyon, Grenoble, etc.

Les trois copains roulent de ville en ville en passant par les routes départementales. Rarement seuls. "Au début, on était avec une trentaine de cyclistes. On a eu la chance de rouler avec un pro et un ancien pro", se réjouit Hugo, qui porte aujourd’hui une prothèse à la hanche.

Malgré leurs 1.327 kilomètres dans les jambes et leur passage par le col de la Bonette, à plus de 2.800 mètres d’altitude, ces étudiants n’ont pas prévu de se reposer tout de suite.

Objectif: récolter encore quelques dons, à ajouter aux 27.000 euros déjà reçus.

La cagnotte devrait rester ouverte jusqu’à fin août.

L’argent permettra notamment le financement d’activités pour les enfants hospitalisés et de fauteuils-lits pour leurs accompagnants.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.