“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Participez au projet d'oratoire qui sera inauguré à Tende en octobre en souvenir des victimes de la tempête Alex

Mis à jour le 04/03/2021 à 14:49 Publié le 03/03/2021 à 09:15
Le jury a choisi l’œuvre commune d’Elena Di Giovanni et Charles Cermolacce pour la réalisation d’un mémorial sur la commune de Tende en hommage aux victimes de la tempête Alex.

Le jury a choisi l’œuvre commune d’Elena Di Giovanni et Charles Cermolacce pour la réalisation d’un mémorial sur la commune de Tende en hommage aux victimes de la tempête Alex. Photo DR

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Participez au projet d'oratoire qui sera inauguré à Tende en octobre en souvenir des victimes de la tempête Alex

À l’initiative de l’association de l’Ordre national du Mérite 06 et de son président mentonnais François Jacquot, ce mémorial d’art rendra hommage au berger disparu et aux victimes de la tempête Alex.

Après l’urgence et la solidarité dans la vallée de la Roya, les membres de l’Ordre national du Mérite des Alpes-Maritimes (ANMONM 06) – très investis depuis le passage de la tempête Alex – ont décidé de fixer à tout jamais cette terrible nuit du 2 octobre 2020 dans le marbre et dans le temps.

Ainsi, après avoir lancé un appel à projet pour réaliser un mémorial d’art en souvenir de cette catastrophe climatique, c’est la sculpture en bronze d’Elena Di Giovanni qui a été sélectionnée parmi les œuvres des huit artistes sélectionnés.

Elle reposera sur une sculpture en marbre et schiste vert de Tende de Charles Cermolacce (voir par ailleurs)."Le Bon Pasteur" sera le nom de cet oratoire qui sera érigé à Tende-Vievola, à proximité de la chapelle Notre-Dame des Neiges, en bordure de la route internationale du col de Tende.

Un appel aux dons est lancé

"C’est un lieu symbolique pour rendre hommage à Joseph Giordano, le berger qui a été emporté dans les flots de la Roya sous les yeux de son frère Armand, mais aussi pour se souvenir de toutes les victimes de cette terrible tempête", explique François Jacquot, président départemental de l’Association nationale des Membres de l’Ordre national du Mérite, à l’initiative de ce projet.

"Les habitants de la Roya ont besoin de voir reconstruire leur magnifique vallée. Mais ils ont aussi besoin d’espoir, de ressentir sur le plan moral et psychologique le soutien de tous les Maralpins et de se retrouver unis et solidaires autour d’un projet mémoriel, une œuvre d’art de qualité et pérenne, qui rappellera aux générations actuelles et futures ce bombardement climatique sans précédent qui s’est abattu sur les vallées des Alpes-Maritimes en octobre 2020. Ce sera également un lieu de recueillement au pied du col de Tende, à la mémoire de leurs morts et disparus…"

La date du samedi 2 octobre 2021 a d’ores et déjà été retenue pour l’inauguration, jour du premier anniversaire de la tempête Alex.

Aujourd’hui, pour concrétiser ce projet, l’association lance une souscription nationale auprès de la population et de mécènes, afin de recueillir des fonds, qui permettront de financer l’œuvre, son acheminement et son installation au cœur de la vallée tendasque.

Savoir +

Les dons sont reçus par chèque à l’ordre de :"ANMONM06" avec un reçu fiscal en retour à l’adresse: François Jacquot, président départemental ANMONM, 27 Porte de France 06 500 Menton ou par virement bancaire sur le compte de la Société Générale de Nice de l’ANMONM06 :IBAN : FR76 3000 3015 0000 0372 6187 829 BIC: SOGEFRPPContact : president06.anm-onm@orange.fr

 
 
 
 
La sculpture représentera le berger disparu Joseph Giordano.
La sculpture représentera le berger disparu Joseph Giordano. Photo DR
Deux artistes pour une œuvre d’art

C’est le binôme composé des artistes Elena Di Giovanni (Tourrette-Levens) et Charles Cermolacce (Vallauris) qui a été choisi par le jury, présidé par la comtesse Liana Marabini Martac de Bragadir, présidente des mécènes du musée du Vatican, chapitre de Monaco.

La sculpture retenue sera en bronze (1,50 m de hauteur), elle représentera le berger disparu avec ses brebis et reposera sur une sculpture en marbre vert de Tende (dans la partie basse, des motifs d’eau, et plus on monte, ils seront associés au céleste).

À noter que c’est la famille Casini des carrières de Tende, qui offre le bloc de schiste vert de la haute vallée de la Roya au sculpteur.

"Pour moi, un pasteur, un berger, cela fait référence à la Bible, à celui qui guide et qui cherche à ramener les âmes égarées. Le Bon Pasteur à Tende aujourd’hui (et certainement depuis longtemps), c’est Joseph Giordano. Un homme qui a donné sa vie pour sauver son troupeau piégé dans les intempéries d’octobre 2020... C’est ce sens du sacrifice et cet amour inconditionnel pour les animaux qui m’ont inspirée..." explique Elena di Giovanni.

Qui ajoute: "J’ai toujours eu envie d’une collaboration artistique avec Charles Cermolacce... Il utilise un matériau que j’aime beaucoup mais que je ne maîtrise pas. Et c’était important que le socle de la sculpture soit fait de la pierre de Tende, issue de la vallée de la Roya, celle-là même qui a cédé sous le poids de la pluie, et qui à présent sera toute-puissante, avec, bien ancré en son sein, le Bon Pasteur. Ma sculpture sera en bronze, toute aussi solide. Et mon berger regardera droit devant, vers un avenir meilleur, entouré de ses bêtes qu’il protège comme ses bébés..."

 
 
 

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.