Rubriques




Se connecter à

Pâques aux Douaniers

Un dicton cap-d'aillois dirait, d'après certains : « Pâques aux Douaniers, chocolat à ramasser ».

O.-V.M. Publié le 15/04/2017 à 05:18, mis à jour le 15/04/2017 à 05:18
Ce dimanche au jardin des Douaniers, il y aura des œufs et du chocolat.
Ce dimanche au jardin des Douaniers, il y aura des œufs et du chocolat. archives O.-V.M.

Un dicton cap-d'aillois dirait, d'après certains : « Pâques aux Douaniers, chocolat à ramasser ». Même si l'origine et l'authenticité de ce dicton peuvent prêter à controverse, il n'en demeure pas moins que les enfants de moins de 10 ans qui se présenteront au jardin des Douaniers de Cap-d'Ail dimanche de Pâques à 11 h 30 pourront ramasser des œufs (en plastique) qu'ils échangeront à la sortie par d'autres œufs, en chocolat. Le dicton n'est peut-être pas faux finalement…

C'est la troisième année que l'office du tourisme de la ville qui organise l'événement, choisit le jardin des Douaniers pour sa traditionnelle chasse aux œufs qui est bien plus qu'une bête chasse aux œufs. En effet, les enfants retrouvent également tout le bestiaire de la ferme et peuvent découvrir poussins, canetons ou agneaux de l'année. Une découverte parfois hésitante mais qui fonctionne toujours.

 

Comment la chasse se déroule-t-elle ? Chaque enfant se voit remettre un sac vide à l'entrée du jardin. Il peut alors parcourir le jardin et le remplir d'œufs en plastique. Une fois le sac plein, l'enfant peut l'échanger contre un autre, préparé par l'office du tourisme, plein de chocolats.

Plusieurs centaines de kilos de chocolat seront ainsi distribuées ce dimanche grâce à la complicité et la générosité de l'OT et des commerçants, restaurateurs, artisans et hôteliers de Cap-d'Ail ainsi que l'association des parents d'élèves.

En cas d'intempéries, la chasse est annulée mais le chocolat ne sera pas perdu puisque les enfants pourront venir le chercher à l'office du tourisme entre 11 h 30 et 12h.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.