“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ou Ginest met en valeur le folklore roquebrunois

Mis à jour le 10/07/2018 à 05:14 Publié le 10/07/2018 à 05:14
Jean-Pierre Sanfilippo a mené ses danseurs avec brio.	(DR)

Ou Ginest met en valeur le folklore roquebrunois

Les estivants ne pourront jamais dire que Roquebrune-Cap-Martin est une commune sans identité !

Les estivants ne pourront jamais dire que Roquebrune-Cap-Martin est une commune sans identité ! Surtout ceux qui ont assisté à la prestation scénique de la troupe Ou Ginest, samedi soir sur l'espace public Jean-Gioan. Cinq musiciens, douze danseurs - mené par le maître de ballet, Jean-Pierre Sanfilippo - ont fait étalage de tout leur talent devant une assistance très nombreuse. « C'est pour nous le seul moment de l'année où les Roquebrunois peuvent venir nous voir évoluer », rappelait Jean-Pierre Sanfilippo. Et de poursuivre : « Ce spectacle est la mise en valeur de notre travail. »

14 tableaux dansés

Un 11e gala folklorique qui a débuté avec les Chacharouns Rocabrunasc, quatre saynètes en Roquebrunois ont été présentées avant le feu d'artifice.

« C'est l'histoire de la commune qui a été présentée, depuis la préhistoire jusqu'au XIXe siècle », poursuivait le maître de ballet. Pour ce faire, pas moins de quatorze tableaux dansés ont enchanté le public. Ce dernier a pu également se délecter du diaporama - un peu moins de 300 photos - projeté sur un grand écran.

« On a notamment expliqué l'origine des danses grâce à une voix off ». Des Filles de chez nous en passant par La Mazurkaet bien sûr l'incontournable hymne roquebrunois Païs de Rocabruna -, le folklore local a embarqué l'auditoire (conquis !) pour un voyage mettant en exergue les racines roquebrunoises. Ou Ginest, véritable étendard culturel, a donc réussi son coup lors de ce spectacle estival. La troupe va maintenant prendre un peu de repos avant de se préparer pour un grand festival folklorique (28, 29, 30 septembre) qui aura lieu à Ussel (Corrèze).


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct