“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Opéra : le Sérail sur les rails

Mis à jour le 24/03/2019 à 10:08 Publié le 24/03/2019 à 10:08
Du Mozart dans le décor de l’ «Orient-Express » !

Du Mozart dans le décor de l’ «Orient-Express » ! Alain Hanel-Opéra Monte-Carlo

Opéra : le Sérail sur les rails

Vendredi soir, une magnifique et originale représentation de l’opéra de Mozart l’« Enlèvement au Sérail » s’est déroulée à la salle Garnier

Lorsque le rideau s’est levé, vendredi, dans la salle Garnier, les spectateurs ont été étonnés de découvrir sur scène le... wagon d’un train - mais pas de n’importe quel train : l’« Orient-Express » ! C’est dans ce décor que le metteur en scène Dieter Kaegi a décidé de situer l’opéra de Mozart l’ « Enlèvement au Sérail » (Voir notre édition de jeudi). Il a fait cela sans crier gare.

Mozart dans l’ « Orient-Express » ? De quoi perdre le nord ! Le contrôleur n’est autre que le personnage d’Osmin - le gardien du sérail dans la version originale de l’opéra. Les femmes du sérail sont transformées en voyageuses ou employées du train. Le pacha devient un touriste chic. Et le tour est joué. Fermez les portières, attention au départ ! Le spectacle va bon train. Le public est heureux.

Les chanteurs sont comme le wagon : de première classe. On a affaire à un sextuor d’élite : la basse Albert Pesendorfer en Osmin - il entraîne tout le monde, une vraie locomotive ! - les sopranos Rebecca Nelsen et Jodie Devos, adorables coloratures, le ténor Cyrille Duvois, séduisant comme tout, et aussi Brenton Ryan.

Le chef d’orchestre Patrick Davin tient bien en mains orchestre, chœur et solistes. Il est aussi précis qu’un chef de gare. Là, cela s’impose !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct