“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Open ITF Junior de Cap-d’Ail pour découvrir les futurs ténors

Mis à jour le 21/03/2019 à 10:22 Publié le 21/03/2019 à 10:22
Eleonora Molinaro (Luxembourg) vainqueur du tableau féminin l’année dernière.	(DR)

Open ITF Junior de Cap-d’Ail pour découvrir les futurs ténors

L’événement, une référence au sein du tennis mondial, se tiendra du samedi 6 au samedi 13 avril. Les espoirs marcheront ainsi sur les traces de leurs aînés qui ont aussi remporté ce tournoi

Depuis 22 ans, l’Open ITF Junior de Cap-d’Ail est devenu une référence dans le calendrier du tennis mondial. Pendant une semaine (du 6 au 13 avril prochain), les espoirs du tennis de demain fouleront la terre battue cap-d’ailloise qui a su se forger une réputation internationale où de nombreux champions du tennis actuel ont remporté ce tournoi.

Les Alpes-Maritimes pour lancer la saison

Au tennis, il est bien connu que les joueurs apprécient la surface de la terre battue. Les tennismen viennent de terminer les tournois « indoor », ainsi que les internationaux en Australie et en Amérique et débarquent en Europe pour la première étape d’une longue tournée sur terre battue : la Côte d’Azur.

Les jeunes champions seront déterminés à bien figurer sur la surface cap-d’ailloise, qui est très exigeante. Le niveau de jeu sera de plus en plus élevé au fil des jours, les jeunes talents devront s’acclimater à la surface, qui demande de l’exigence physique pour pouvoir « arracher » leur qualification pour « Roland-Garros ».

De plus, les jeunes talents sont soucieux de s’aguerrir sur le circuit international et d’engranger les précieux points ITF comptant pour le Championnat du monde junior. À Cap-d’Ail, ils sont assurés de trouver des conditions de jeu, d’entraînement et d’hébergement irréprochables, sur un site exceptionnel. De plus, l’accueil y est convivial et l’organisation aux petits soins, afin de préparer dans des conditions idéales le grand rendez-vous parisien.

Le Département comme soutien

Avec ses vingt-quatre mille licenciés, ses quatre-vingt-cinq clubs, et ses six tournois internationaux, les Alpes-Maritimes sont une place forte du tennis. L’étape cap-d’ailloise, qui rassemble l’élite des espoirs du tennis mondial, offre à la fine fleur des talents régionaux l’opportunité de se frotter au gratin international.

Les qualifications, qui se déroulent le samedi et le dimanche, en ouverture du tournoi, accueillent les meilleurs espoirs locaux sélectionnés par la DTR de la Ligue de tennis Provence-Alpes-Côte d’Azur, Nadine Vacherot.

« Depuis l’année dernière, le Département est le partenaire titre de notre événement à côté de la Ville de Cap-d’Ail. C’est d’abord une marque de reconnaissance pour un tournoi qui a révélé nombre de stars du tennis mondial. Le président du Département, Charles-Ange Ginésy, a fait le choix de renforcer son engagement dans les tournois ITF junior de Cap-d’Ail et Beaulieu. Par ailleurs, à l’heure où de nombreux événements sportifs sont menacés de disparaître, comme le tournoi ATP 250 de Nice Côte d’Azur, délocalisé à Lyon, le soutien du Département conforte définitivement la pérennité de notre épreuve. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct