“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Onze prétendantes dans la course au diadème...

Mis à jour le 08/06/2018 à 05:09 Publié le 08/06/2018 à 05:09
Demain soir, Carla Olivieri rendra sa couronne de Miss Menton  après une année de règne.

Demain soir, Carla Olivieri rendra sa couronne de Miss Menton après une année de règne. archives J-F Ottonello et DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Onze prétendantes dans la course au diadème...

Demain à partir de 20h30, l'hôtel Westminster accueille le concours «Miss Menton 2018». A l'issue du show, huit membres du jury et le public désigneront la candidate qui succédera à Carla Olivieri

Qui enfilera la précieuse écharpe satinée et se coiffera d'un diadème argenté ? Demain soir, l'hôtel Westminster de Menton accueille le concours « Miss Menton 2018 », organisé par l'agence «Daily Fashion Event». «C'est la troisième année que nous préparons cette compétition», précise Fabrice Ceccherini co-organisateur de l'événement avec Jessica Rogna et Maxime Duarte.

Autrefois, le show Miss Menton se déroulait dans le cadre du concours Miss France. « Puis, la société Endemol a arrêté la compétition à Menton, au grand regret des habitants. En 2016, nous avons décidé de relancer le show», poursuit Fabrice Ceccherini.

«Un premier pied dans le monde de la mode»

Cette année, le concours Miss Menton réunit onze prétendantes au titre de «reine de beauté» de la cité. Âgées de 18 à 25 ans, les candidates s'affronteront sur le podium dans l'espoir de succéder à Carla Olivieri, Miss Menton 2017.

« Toutes ces jeunes filles sont des débutantes. Ce concours leur permet de mettre un premier pied dans le monde de la mode et de se faire connaître.»

Pour la Mentonnaise Carla Olivieri, le sacre en 2017 a été un coup de pouce dans son parcours. « J'étais déjà dans cet univers avant mon élection mais cela m'a permis de multiplier les photos et les défilés.»

Seul critère pour les participantes: mesurer plus d'1,65 m. « Car cette compétition ne vise pas à élire un mannequin comme on peut en voir dans des défilés. Celle qui sera élue représentera la ville. Elle devra être souriante, sympathique et dégager ce petit quelque chose qui la démarquera des autres.»

Durant le concours, les jeunes filles défileront trois fois: en tenue décontractée, en maillot de bain, puis en tenue de soirée. Durant quelques secondes, chaque prétendante devra se présenter. Les passages seront entrecoupés de shows animés par des enfants et par des anciennes Miss comme Carla Olivieri (Miss Menton 2017), Jessica Rogna (Miss Côte d'Azur 2014) et Océane Rey (2e dauphine de Miss Nice 2017).

La soirée sera présentée par des élèves comédiens du cours de théâtre de l'association «Pour le cinéma de Menton». Huit membres du jury (1) évalueront les concurrentes. Un neuvième vote permettra au public de donner sa préférence.

L'heure du sacre de la gagnante sonnera vers 23 heures. L'avènement d'une nouvelle reine.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.