“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

On sait à quoi devrait ressembler le nouveau centre commercial qui va métamorphoser Monaco (et il sera gigantesque)

Mis à jour le 05/01/2021 à 06:39 Publié le 05/01/2021 à 06:39
Tout en courbes et en verdure, ce projet permettra de doubler la surface commerciale.

Tout en courbes et en verdure, ce projet permettra de doubler la surface commerciale. Illustration Socri

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

On sait à quoi devrait ressembler le nouveau centre commercial qui va métamorphoser Monaco (et il sera gigantesque)

Lors d’une séance du Conseil national, le gouvernement a fait un point étape sur le projet de nouveau centre commercial qui verra le jour en 2027. La gestation se poursuit tranquillement.

C’était le 15 décembre dernier. À la fin de la séance du Conseil national, le conseiller de gouvernement-ministre pour les Finances et l’économie, Jean Castellini, répondait à Corinne Bertani, conseiller national déléguée au commerce, qui l’interrogeait sur le projet de centre commercial "attendu de tous" qui remplacera l’actuel centre commercial devenu vieillissant.

Le projet, dévoilé fin 2019, a été confié au groupe Socri Reim, qui réunit de nombreux collaborateurs autour des célèbres architectes Massimiliano Fuksas et Jean Mus.

Cet ensemble d’envergure s’élèvera en lieu et place de l’actuel centre commercial, et les visuels nous montrent qu’il modifiera considérablement la physionomie du quartier: en effet, il s’annonce comme un gigantesque jardin sur plusieurs niveaux, desservi, entre autres, par un téléphérique que l’on voit s’envoler vers les hauteurs de la Principauté.

La surface commerciale est doublée pour atteindre les 30.000 m2, deux hectares de verdure avec 20.000 arbres, et un cinéma, mais aussi des bureaux et des logements. Pour le groupe, il s’agit du "projet durable le plus audacieux au monde". Ni plus, ni moins.

Complexité colossale

Répondant à la sollicitation de Corinne Bertani, Jean Castellini a donc expliqué que s’"il ne se passe rien en surface, il se passe beaucoup de choses en coulisses et sous terre", ajoutant que "La consolidation du programme et la phase de faisabilité ont été largement avancées."

L’actuel centre commercial a été inauguré en 1992. Il a été érigé en lieu et place de l’ancien stade de football.
L’actuel centre commercial a été inauguré en 1992. Il a été érigé en lieu et place de l’ancien stade de football. Photo Sébastien Botella

Nous n’en sommes pas encore à décider de ce que l’on portera à l’inauguration, mais l’année à venir s’annonce prometteuse: "En 2021, nous finaliserons des contrats de maîtrise d’œuvre, nous lancerons la phase d’études préliminaires et nous constituerons et déposerons un dossier d’autorisation de construire". Lequel devrait nous révéler un peu plus de détails sur ce nouveau visage qu’arborera la Principauté à l’Ouest.

Le conseiller a rappelé "la complexité colossale de ce projet" qui doit être "réalisé dans un site occupé". La phase préliminaire devait durer "deux ou trois ans", il semble donc qu’aucun retard n’ait été pris.

Le nouveau centre devrait donc être livré en 2027. Corinne Bertani a prévenu: "Je voulais rappeler au gouvernement que le Conseil national sera très attentif au respect des délais."

Mobilité douce et verdure

Interviewé dans nos colonnes en décembre 2019, le directeur général de Socri Reim, Pierre-Antoine Desplan, était très enthousiaste: "Le projet fait l’unanimité. C’est une fierté pour toute notre équipe. La réponse est parfaitement durable et est faite pour durer. C’est aussi un désenclavement pour Fontvieille avec des rampes pour accéder vers l’îlot Canton et La Condamine, ainsi que des parcs très agréables. Le projet peut se faire avec ou sans la télécabine entre le Rocher, Fontvieille et le Jardin exotique ; ce transport doux n’est pas dans notre cahier des charges."

Vérification faite auprès de source officielle, si le projet de téléphérique n’a pas connu d’avancée majeure cette année, il demeure néanmoins à l’ordre du jour.

Un lieu de vie érigé dans les années quatre-vingt-dix

L’actuel centre commercial, baptisé Les Terrasses de Fontvieille, a été érigé au début des années quatre-vingt-dix, dans le quartier de Fontvieille, lui-même entièrement gagné sur la mer dans les années soixante et soixante-dix.

Il comprend le supermarché Carrefour, 36 boutiques, l’espace Léo-Ferré, le musée des Timbres et Monnaies, et la Collection de voitures de S.A.S. le Prince, appelée à déménager sur le port Hercule. Le complexe abrite également de nombreux bureaux, dont un certain nombre accueille des services de l’État.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.