Rubriques




Se connecter à

"On ne se rendait pas compte de la chance qu'on avait": à Menton, La Volta affiche complet

Les bars et restaurants ont misé sur l'afterwork pour faire venir les clients, ce mercredi, à l'heure de cette nouvelle étape du déconfinement. La Volta à Menton a dressé 150 tables. Et même le vent ne les aura pas délogé.

Célia Malleck Publié le 19/05/2021 à 21:20, mis à jour le 27/09/2021 à 21:25
Alessia (à droite) a l'habitude de venir avec ses collègues de travail depuis l'été dernier. C. M.

150 réservations en l'espace de 2h30, du jamais vu pour Pierre Laurent Telle, cogérant de La Volta. Ce mercredi soir, à l'heure de l'apéro et de la réouverture des terrasses, le bar-restaurant de l'esplanade des Sablettes a fait le plein de clients en respectant les règles sanitaire. Beaucoup d'habitués venus célébrer cette nouvelle étape du déconfinement, entre 17h30 et 20h45.

Alessia a l'habitude de venir avec ses collègues de travail depuis l'été dernier. Elle a réservé sa table pour six il y a dix jours.

"Beaucoup de monde"

"J'ai bien fait, parce qu'il y a beaucoup de monde, confie la trentenaire employée dans un restaurant de Monaco. Mais je suis contente, ça montre que notre métier est essentiel."

Aux platines, le DJ Rhum G ambiance tranquillement la terrasse. Mais personne ne danse, Covid oblige. 

 

Alessia trépigne. "On passe normalement 50% de nos soirées sur la piste. Mais on va respecter les règles."

Le plus important pour elle est de "se retrouver, se détendre et réécouter de la musique".

"Je me sens libre"

A côté d'elle, Michelia, 21 ans, "revit" : "Je me sens libre. Ça brise le métro-boulot-dodo et c'est un moyen de se faire jolie."

"On ne se rendait pas compte de la chance qu'on avait. Être là, juste entre potes, ça fait du bien", souligne leur collègue, Laetitia.

Et qu'importent le vent, le froid ou les fines gouttes de pluie qui viennent perturber l'afterwork. "On est contentes d'être là", conclut Alessia.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.