“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

On fait le point sur les quatre grands chantiers de 2019 à Monaco

Mis à jour le 28/12/2018 à 10:46 Publié le 28/12/2018 à 08:18
Face au rond-point du Portier, les caissons vont progressivement prendre place au cours de l’année pour forme l’enceinte de la future plateforme sur laquelle sera bâti le nouveau quartier de la Principauté.

Face au rond-point du Portier, les caissons vont progressivement prendre place au cours de l’année pour forme l’enceinte de la future plateforme sur laquelle sera bâti le nouveau quartier de la Principauté. Photo JFO

On fait le point sur les quatre grands chantiers de 2019 à Monaco

Dans une Principauté en perpétuel mouvement, les grands travaux s’enchaînent et l’année 2019 sera celle du bond en avant pour nombre d’opérations en cours dans le pays

Les chantiers seront-ils moins impactants cette année en Principauté? Beaucoup l’espèrent. Et si le gouvernement a édicté en cette fin d’année de nouveaux arrêtés pour encadrer les nuisances des chantiers, le territoire va continuer à évoluer en 2019. D’ouest en est, les chantiers d’équipements structurant le futur du pays se poursuivent et beaucoup entrent dans des phases symboliques en 2019.

Au premier titre desquels, celui de l’extension en mer. Entreprise pharaonique pour dessiner les prochaines décennies de la Principauté. Dès le mois de janvier, à l’anse du Portier va démarrer la phase de réalisation du remblai du terre-plein technique. Une opération qui permettra d’asseoir la tenue des caissons qui vont ceinturer la future plateforme. Une étape qui devrait progresser à raison de deux caissons par mois jusqu’en juillet.

Le ballet des caissons

À ce jour, quatre sont déjà positionnés, il en reste 14 à installer. Le troisième caisson, arrivé début novembre en Principauté, est actuellement amarré en limite de la réserve du Larvotto et doit être placé dans les prochains jours.

Les autres arriveront ensuite progressivement, depuis le port autonome de Marseille, où ils sont conçus. En parallèle à ces travaux se déroule la pose des deux émissaires en mer situés à proximité du Fairmont et à côté du Larvotto. Une pose décalée légèrement dans le temps suite aux conditions météorologiques défavorables rencontrées depuis le début du mois octobre.

Au terme de l’année 2019, dans un an, la ceinture de protection de l’extension en mer devrait être achevée. Une étape pour commencer ensuite à remblayer la future plateforme à l’aune mi-2020.

1. Au CHPG, une année préparatoire

Au cours de l’année, la circulation de la partie basse de l’avenue Pasteur sera basculée dans le nouvel ouvrage d’art en cours de finition.
Au cours de l’année, la circulation de la partie basse de l’avenue Pasteur sera basculée dans le nouvel ouvrage d’art en cours de finition. Photo JFO

C’est probablement l’un des chantiers les plus complexes de la Principauté. La construction du futur Centre hospitalier Princesse Grace, sur le site de l’actuel hôpital, avec le principe d’opération-tiroir pour plusieurs bâtiments est un casse-tête technique.

De l’extérieur, l’année 2019 sera une année de transition pour entrer dans le gros œuvre. Côté voirie, au deuxième trimestre 2019, la circulation de la partie basse de l’avenue Pasteur sera basculée dans le nouvel ouvrage d’art réalisé sur cet axe pour libérer la chaussée.

Création des rampes du futur parking

Les travaux de l’ouvrage d’art se poursuivront en partie supérieure; le basculement de l’avenue Pasteur dans la partie haute de l’ouvrage d’art n’étant prévu qu’au 2e trimestre 2020.

Toujours concernant la circulation, les rampes du futur parking - qui doit contenir quelque 650 emplacements de stationnement - seront réalisées à 90 % d’ici à la fin de l’année 2019.

C’est à cette période que seront lancés en parallèle, les appels d’offres pour la construction des deux premières ailes du nouveau CHPG.

Les travaux de cette nouvelle phase démarreront en mars 2021. Pour une livraison espérée de l’ensemble à l’horizon 2028.

À cette date, le futur hôpital de la Principauté devrait compter 394 lits repartis sur treize niveaux.

2. Monte-Carlo: dernière ligne droite

Le nouveau visage du quartier de Monte-Carlo, aux accents résolument contemporains.
Le nouveau visage du quartier de Monte-Carlo, aux accents résolument contemporains. Photo JFO

Ils s’étaient fixés quatre années pour métamorphoser Monte-Carlo. Le timing est tenu et les travaux s’achèvent autour de la place du Casino pour livrer un Hôtel de Paris renouvelé et un nouvel espace de vie et de résidence: One Monte-Carlo.

Côté palace, les parties communes viennent d’être livrées: le lobby, la Salle Empire, le patio, le restaurant Louis XV vont ou sont sur le point d’ouvrir leurs portes. Dans les étages, les chambres des ailes Beaux-Arts et Casino sont en train d’être meublées et décorées. L’ultime étape sera la livraison de l’imposante suite Prince Rainier III, nichée derrière les clochetons de la façade de l’hôtel, qui sera baptisée à la fin du mois de janvier.

One Monte-Carlo inauguré en février

De l’autre côté de l’avenue des Beaux-Arts, les travaux touchent au but aussi à l’emplacement de l’ancien Sporting d’hiver, où se dresse aujourd’hui le complexe One Monte-Carlo, qui sera inauguré en février. En novembre dernier, le président délégué de la SBM, Jean-Luc Biamonti avait annoncé qu’un tiers des 37 appartements de luxe créés dans ces tours de verres avaient été loués. Dont quatre des six triplex, moyennant 200.000 euros de loyer mensuels.

Au pied des immeubles, une cinquantaine de boutiques de luxe. Parmi les marques prestigieuses: l’arrivée du chausseur Berlutti, le retour de l’horloger Hublot…

Et un nouveau restaurant, au rez-de-chaussée de la tour de bureaux baptisé Mada One avec le chef étoilé Marcel Ravin en cuisine. Objectif: proposer à l’aune 2020, l’expérience la plus exclusive du shopping en Europe.

Côté chantier, le 1er mars, démarrera le démontage des bulles qui abritaient les boutiques pour redessiner entièrement les jardins des Boulingrins, dont la livraison est annoncée pour l’été.

3. Gros œuvre en cours darse Nord

L’entrée du futur parking se situera au niveau de la route de la Piscine.
L’entrée du futur parking se situera au niveau de la route de la Piscine. Photo JFO

Démarrés en 2014, les travaux pour bâtir un musée, au niveau de la route de la piscine, qui abritera la collection des voitures anciennes du prince et un parking souterrain ont connu des aléas techniques en 2018, qui ont mis le chantier à l’arrêt.

La cause: des débits d’eau élevés à 13 mètres de profondeur qui ont contraint à réduire la voilure du futur parking, de 270 à 160 places désormais.

Le chantier a redémarré en novembre et le gros œuvre doit se poursuivre, toute l’année 2019, pour bâtir les deux niveaux du musée et à l’intérieur du parking. Deux années seront, ensuite nécessaires, pour la réalisation du second œuvre. L’opération devrait être livrée au quatrième trimestre 2021.

4. Testimonio II: les constructions à la hausse

Déroulée entre l’avenue Princesse-Grace et le boulevard d’Italie, l’opération Testimonio II prend forme.
Déroulée entre l’avenue Princesse-Grace et le boulevard d’Italie, l’opération Testimonio II prend forme. Photo Jean-François Ottonello

C’est un chantier qui dure… Entamée depuis 2014 à l’entrée Est de la principauté, l’opération Testimonio II entend donner un nouveau visage au quartier, sur le dernier grand terrain constructible qui demeurait en Principauté.

Réservé pour installer l’école internationale, un parking de 900 places, un immeuble privé et un immeuble de logements domaniaux, au niveau du boulevard d’Italie. Sur ce dernier point, le chantier va changer de braquet en 2019.

En effet, suite aux échanges vifs entre élus et gouvernement lors des séances d’études du budget primitif 2019 au Conseil national, la copie du projet de Testimonio a été revue pour pallier le manque d’appartements en Principauté. Ainsi la tour Testimonio II, au niveau du boulevard d’Italie, devrait gagner cinq étages pour abriter 200 logements domaniaux.

Et à côté, une seconde tour, Testimonio II bis, comptera, elle, 172 appartements à l’horizon 2022.


La suite du direct