“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"On étire le corps pour étirer l’esprit": on a testé pour vous l’aqua yoga à Monaco

Mis à jour le 25/10/2019 à 08:40 Publié le 25/10/2019 à 10:30
Pour les cours collectifs d’aqua yoga, Marina Bordet n’accepte que quatre personnes au maximum, afin de conserver les bienfaits de la pratique.

Pour les cours collectifs d’aqua yoga, Marina Bordet n’accepte que quatre personnes au maximum, afin de conserver les bienfaits de la pratique. Photo Sébastien Botella

"On étire le corps pour étirer l’esprit": on a testé pour vous l’aqua yoga à Monaco

Cette variante aquatique, dispensée par Marina Bordet à la piscine du MC Bay, réunit les principes du yoga traditionnel mais avec une sensation de légèreté décuplée et un ancrage moins évident.

La zumba s’y est essayée, le vélo aussi. Le yoga, non plus, n’a pas échappé à sa version aquatique. À la piscine du Monte-Carlo Bay, fraîchement élue meilleure d’Europe, Marina Bordet s’est engouffrée dans la brèche et enseigne cette variante originaire non pas d’Inde - à l’instar du yoga traditionnel qu’elle pratique et dispense depuis huit années - mais… du Canada.

D’un naturel dispersé, je plonge dans le grand bain en quête du bien-être spirituel tant convoité. Maximum quatre personnes par cours pour ne pas altérer les bienfaits de la pratique.

Ce jour-là, le mercure de l’eau flirte avec les 29 degrés. "Rien que les sensations procurées par le contact de l’eau sont relaxantes", sourit cette Parisienne de 37 ans, à la sérénité déconcertante.

"On étire le corps pour étirer l’esprit"

Sur le fond, rien ne change. Les postures dites "asanas" et la respiration thoracique rythment de concert la séance aquatique de quarante-cinq minutes.

"Le but est le même, le chemin est différent. On essaye de rentrer dans cet état de relaxation, d’observation et de découverte de son corps, d’ouverture de nouvelles zones. On étire le corps pour étirer l’esprit", confie-t-elle. C’est donc la forme qui diffère. La suppression de la sensation de pesanteur, puisqu’immergé jusqu’au torse, rend l’exercice radicalement différent.

"C’est une discipline qui demande davantage de concentration et un meilleur ancrage, souffle Arielle, adepte du yoga traditionnel, qui s’est essayée pour la première fois à l’aqua yoga. À part cela, tous les principes du yoga sont respectés: le contrôle de la respiration, le travail des muscles en profondeur, l’alignement du corps et l’équilibre."

"On se sent plus léger dans l’eau, embraye Marina Bordet. Pour une personne en surpoids, par exemple, les articulations vont être moins comprimées, il y a aussi la possibilité d’allonger la colonne."

Un risque de blessure minimal, donc.

Analyse posturale

Les premières postures permettent à Marina Bordet de dresser une analyse posturale de ma carcasse un brin engourdie. Verdict: épaules trop enroulées, fortes tensions dans le cou… Bref, raide comme un piquet.

"On va ouvrir les pectoraux, les épaules vers l’arrière. Histoire d’équilibrer, de soulager les tensions", explique-t-elle.

Les mouvements s’enchaînent au fil des minutes: Vrikshasana, Natarajasana, Garudasana, Utthita Hasta padangusthasana, Raja Kapotasana… Des noms à consonance barbare pour le néophyte que je suis, mes expériences de yoga se résumant à deux séances au goût d’inachevé.

L’équilibre hésitant et une asymétrie avérée me font tituber à moult reprises.

"Plus le mental est agité, moins on a d’équilibre, résume Marina Bordet qui intègre parfois des frites pour certains mouvements. Le point de regard est primordial. Il faut fixer un point sans dureté, avec calme."

L’aqua yoga permet ainsi de prendre conscience de certaines possibilités du corps. Souple comme un bout de bois, mon corps se tortille dans des positions, jusqu’alors insoupçonnées.

Grâce à la circulation des énergies, les tensions sont soulagées, les toxines éliminées, le sommeil, à terme, amélioré. Quelques courbatures se font toutefois sentir dès le lendemain.

"Dès la première séance de yoga, quelque chose se passe. Les sensations s’affinent au fil de la pratique. Au début, on inspire et expire. Puis, on va dépoussiérer des zones et on va puiser là où on ne va pas d’habitude."

Namasté.


Savoir +
Cours collectif d’aqua yoga en groupe de 4 personnes maximum.
A la piscine du Monte-Carlo Bay les dimanches matin et mercredis après-midi.
Sur réservation.
Ouvert à tous.
Tarif: 60 €.
www.fitandcalmwithmarina.fr


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.