“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

On dira désormais conseillère nationale

Mis à jour le 07/03/2020 à 11:28 Publié le 07/03/2020 à 11:28
Le Conseil national a célébré la journée du 8 mars jeudi soir.

Le Conseil national a célébré la journée du 8 mars jeudi soir. Conseil national

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

On dira désormais conseillère nationale

La journée internationale des droits des femmes a été célébrée un peu avant l’heure, jeudi soir, au Conseil national.

La journée internationale des droits des femmes a été célébrée un peu avant l’heure, jeudi soir, au Conseil national. Dans son intervention, Stéphane Valeri a rappelé que, « à diplômes équivalents et compétences égales, il existe encore de profondes inégalités, tant dans les parcours que dans les niveaux de rémunération, ce n’est plus acceptable ».

Le président du Conseil national a rappelé qu’«il est temps de passer à la vitesse supérieure en matière d’égalité femme-homme », avant d’ajouter que « les moyens, avec de la volonté politique : il suffit de se les donner ».

Nathalie Amoratti-Blanc, pour sa part, estime que « pour faire évoluer les choses dans les faits, ce sont les mentalités qui doivent changer. Et pour faire changer les mentalités, tout commence par l’éducation ». Elle a notamment salué le travail réalisé par le Comité de promotion et de protection des droits des femmes.

Pour montrer l’exemple, le Conseil national a adopté, en commission plénière d’étude et sur proposition de Nathalie Amoratti-Blanc, la féminisation du titre de «conseiller national» en « conseillère nationale », pour les élues qui le souhaitent. Les mêmes dispositions ont été adoptées en ce qui concerne les permanentes de l’institution.

En outre, afin de contribuer à ce que la décennie qui s’ouvre soit celle de l’égalité dans les familles, l’Assemblée déposera, avant la fin de cette année, une proposition de loi en faveur de l’allongement de la durée du congé paternité.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.