“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

On brade chez Mission Enfance jusqu'à ce soir !

Mis à jour le 17/03/2016 à 05:09 Publié le 17/03/2016 à 05:09
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

On brade chez Mission Enfance jusqu'à ce soir !

Les amateurs de bonnes affaires ne s'y trompent pas.

Les amateurs de bonnes affaires ne s'y trompent pas. Ils étaient déjà nombreux à se presser à la traditionnelle braderie de Mission Enfance, dans les locaux de l'association au 19 avenue des Papalins.

L'événement a donc commencé hier et se poursuit jusqu'à ce soir. De 10 heures à 18 heures, il sera possible de dénicher jouets et vêtements pour petits et grands.

Et au-delà du bon plan, il s'agit de participer au financement d'actions caritatives, notamment au Burkina Faso. L'association fondée en 1991, que dirige Domitille Lagourgue, et dont la présidente depuis quatre ans est Anne-Marie Fissore, a mené à bien de nombreux projets ces dernières années, notamment la construction d'école dans des pays défavorisés. Des établissements scolaires ont ainsi pu voir le jour en Afghanistan. À chaque fois, ces opérations sont menées à bien en lien avec des coordinateurs et les responsables locaux.

L'objectif est ensuite de confier les clés à des personnes compétentes sur place qui géreront les lieux.

Pour financer tous ces projets d'une importance cruciale pour les populations, il faut donc de l'argent. Et c'est justement pour en récolter que Mission Enfance organise régulièrement des braderies. Alors, c'est l'occasion de faire coup double : une bonne affaire et une bonne action. Rendez-vous donc avenue des Papalins !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.