On a fait une tournée avec un facteur de Monaco pendant le Grand Prix

Pendant cette période très compliquée pour circuler, La Poste continue de livrer le courrier sans encombre, ou presque. Hier, on a suivi Roger Plutau, facteur depuis trente-six ans à Monaco

Sarah Ciampa Publié le 25/05/2018 à 14:24, mis à jour le 25/05/2018 à 10:19
Roger pendant le tri des lettres, avant sa tournée. Photo S.C.

Pas de répit pour La Poste. Traitement du courrier, tri général puis par quartier… C’est par ce rituel que commence la journée d’un facteur. Pour pouvoir aller plus vite, Roger classe les lettres dans l’ordre de sa tournée. "Il ne faut pas perdre de temps dans ce genre de journée", explique le facteur.

Il couvre la zone qui comprend le palais de la Scala, l’hôtel Hermitage, l’avenue de la Costa, Princesse-Alice, Kennedy, Ostende et la place du Casino.

"Tout ne pourra pas être livré aujourd’hui"

À cause du circuit, plusieurs zones de Monaco sont inaccessibles, notamment la place du Casino et l’avenue d’Ostende, barricadées de grillages et de tribunes. Les Monégasques habitant avenue Kennedy ne pourront pas recevoir leur courrier avant lundi.

"Plusieurs rues sont inaccessibles, tout ne pourra pas être livré aujourd’hui. Je suis obligé d’attendre lundi", déclare Roger, qui fait la même tournée depuis près de vingt ans. Cette expérience lui a fait connaître un bon nombre de raccourcis très utiles lors de cet événement. Un ascenseur interdit d’accès dans un endroit protégé? Pas pour Roger. Grâce à ses vieilles relations avec les différents concierges, ces derniers lui ouvrent les portes gentiment. Son dernier raccourci, des ascenseurs également."Grâce aux ascenseurs, je vais plus vite, c’est vraiment très pratique", raconte-il.

Et puis il l’avoue: "J’ai l’habitude de travailler pendant le Grand Prix et de toute façon j’aime bien marcher, ça me tient en forme."

"On a dû livrer en urgence Häkkinen"

"Une attention toute particulière est apportée aux colis car certains doivent être livrés en toute urgence", explique Marc Lea, responsable des projets métiers et des coursiers colis chrono.

Événement particulier, courriers particuliers.

"Il y a quelques années, nous avons dû livrer en urgence les gants de Mikka Häkkinen. Cela nous est déjà arrivé de devoir livrer une pièce pour une voiture Ferrari pour le samedi!", raconte le responsable.

Roger aura marché plus de six kilomètres en trois heures pour qu’entreprises et particuliers puissent recevoir leur courrier à temps, hier matin.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Monaco-Matin

Un cookie pour nous soutenir

Nous avons besoin de vos cookies pour vous offrir une expérience de lecture optimale et vous proposer des publicités personnalisées.

Accepter les cookies, c’est permettre grâce aux revenus complémentaires de soutenir le travail de nos 180 journalistes qui veillent au quotidien à vous offrir une information de qualité et diversifiée. Ainsi, vous pourrez accéder librement au site.

Vous pouvez choisir de refuser les cookies en vous connectant ou en vous abonnant.