“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

On a affiché des lacunes

Mis à jour le 27/10/2017 à 05:20 Publié le 27/10/2017 à 05:20
L'AS Monaco (ici face à Antibes) s'est inclinée de peu à Istres.

L'AS Monaco (ici face à Antibes) s'est inclinée de peu à Istres. archives Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

On a affiché des lacunes

Chez la lanterne rouge istréenne, Monaco devait réagir après deux défaites consécutives.

Chez la lanterne rouge istréenne, Monaco devait réagir après deux défaites consécutives. Les joueurs de Xavier Mangematin ont finalement concédé une troisième défaite en quatre matchs (35-31) mais ont longtemps résisté, ne lâchant rien même lorsque l'écart était de dix points (31-21, 48'20).

Monaco et Istres se répondaient coup pour coup dès l'entame du match, les Istréens ne prenant jamais plus de quatre longueurs d'avance (11-7, 14'50). Face aux très actifs Virgile Pinchot et Vincent Bello, Grégoire Breemeersch multipliait les arrêts (6 en 30 minutes, 13 au total) et un but de Benjamin Dumas permettait à Monaco de terminer la première mi-temps au contact de son adversaire (18-15, 29'40).

En seconde période, les Monégasques se rapprochaient une nouvelle fois grâce à une réalisation d'Étienne Claire (19-17, 33'45). Mais ces derniers enchaînaient huit minutes d'inefficacité offensive, se procurant tout de même huit occasions. Et quand Martin Cottarre réussissait à rompre le mauvais sort, Istres avait déjà pris le large (25-18, 41'28).

Malgré une belle remontée qui voyait les joueurs de Xavier Mangematin inscrire des buts à la pelle (32-29, 56'33), Monaco s'inclinait finalement. Retour sur le match avec l'entraîneur monégasque.

L'analyse du coach

Une réaction en vain

« Déçu de la prestation livrée de manière globale. On a vécu une première mi-temps très compliquée défensivement mais plutôt efficace en attaque. À la pause, on essaye d'apporter des correctifs en défense et dans la gestion du match mais on rate le cœur de la seconde période, on prend un gros éclat en gérant mal une supériorité numérique. On perd des ballons, on a moins de réussite au tir… On parvient à recoller en fin de match car on tente des choses qu'on maîtrise bien et on se met à croire à une remontée. On a une balle pour revenir à un but et on la gère mal. On a affiché des lacunes. »

Aucune victoire à l'extérieur

« Ce qui nous manque, c'est l'état d'esprit et se convaincre qu'on est capable de réaliser des choses si on est tous sur la même longueur d'ondes. On doit être plus constant et plus compétiteur. Tout n'est pas à jeter dans les matchs, au contraire. Mais il faut se tourner vers l'équipe et être à l'écoute. J'attends plus de rigueur par rapport au jeu développé dans les moments clés où l'on doit être plus serein et calme pour faire le bon choix. »

Coupure d'une semaine

« On va travailler l'aspect défensif puisque ça fait quelques matchs qu'on prend beaucoup de buts pour des raisons diverses. Ce qui nous manque, c'est une cohésion collective et des mouvements. On veut se rassurer individuellement mais on se trompe. On va travailler les choix offensifs également. On doit se reconcentrer sur ce qu'on veut faire collectivement car j'ai l'impression que c'est le premier défaut que l'on a pour l'instant. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.