Rubriques




Se connecter à

Objectif Mondiaux

Pour le premier gros meeting international d'endurance équestre de la saison, qui s'est tenu à Fontainebleau, 400 couples chevaux-cavaliers se sont réunis.

I.c. Publié le 22/04/2017 à 05:09, mis à jour le 22/04/2017 à 05:09
Emma Noury et Tonik de Gargassan.
Emma Noury et Tonik de Gargassan.

Pour le premier gros meeting international d'endurance équestre de la saison, qui s'est tenu à Fontainebleau, 400 couples chevaux-cavaliers se sont réunis. L'événement majeur de cette compétition ? La première étape de sélection pour les championnats du monde 2017 des cavaliers de moins de 21 ans. Une course d'endurance internationale « young-jeunes » qui s'est disputée sur une distance de 123 kilomètres à effectuer dans la journée. Au départ, des cavaliers venus du Brésil, de Russie, de Slovaquie, de Belgique, de Hollande, d'Allemagne, de France et de Monaco.

Le Team EFG Monaco a représenté la Principauté avec la jeune cavalière Emma Noury, âgée de 16 ans, qui a monté Tonik de Gargassan (propriétaires : Catsiapis-Guedj). Son objectif était de réussir cette première sélection des championnats du monde et de se classer dans les quarante premiers à une vitesse minimum de 14 km/h.

 

Pari tenu puisque la jeune fille a terminé à la 12e place, avec une moyenne générale de 18,5 km/h. À noter que sa monture a décroché la 2e meilleure récupération cardiaque de tous les chevaux de l'épreuve.

La jeune Monégasque peut être fière de sa première performance sur 123 kilomètres. La saison dernière, elle s'était classée sur des podiums de course internationale sur 90 kilomètres. L'ensemble du Team EFG Monaco est ravi de ce résultat et prépare déjà la 2e sélection, une distance de 120 kilomètres, qui se tiendra à Uzès le 29 avril.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.