“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Objectif Dakar

Mis à jour le 15/10/2016 à 05:06 Publié le 15/10/2016 à 05:06
Adrien Maré, ici dans le désert marocain, poursuit son entraînement en vue de sa participation au Dakar, prévue en 2018.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Objectif Dakar

Après avoir remporté le titre de champion du monde de Baja l'année dernière, Adrien Maré poursuit sa préparation en rallye-raid en vue d'atteindre son objectif ultime, participer au Dakar.

Après avoir remporté le titre de champion du monde de Baja l'année dernière, Adrien Maré poursuit sa préparation en rallye-raid en vue d'atteindre son objectif ultime, participer au Dakar.

Adrien envisage donc de participer cette année à deux courses du championnat du monde des rallyes, sur les conseils de son team manager, David Casteu, champion du monde des rallyes en 2010 et treize Dakar à son actif.

Des résultats encourageants

En juin, Adrien Maré s'engageait dans le rallye de Sardaigne, réputé comme l'une des courses les plus difficiles en terme de navigation. Il s'agit essentiellement d'une course d'enduro dans de petits chemins sinueux avec des changements de direction très rapprochés.

La moindre erreur peut être fatale et il est très facile de se perdre si l'on n'est pas parfaitement calé avec son road book.

Pour une première participation dans la catégorie reine FIM, le pilote monégasque se qualifie à la 10e place à l'issue du prologue et termine finalement 22e sur 60 motos, après cinq jours de course intenses et plus de 1 300 km parcourus.

Place ensuite au Maroc, avec des journées très longues, cassantes, et surtout très chaudes. Adrien termine 3e en Enduro-Cup et 19e au général. Après avoir pris ses marques le premier jour, il s'arme de patience pour affronter 1 000 km en deux jours avant de retrouver son assistance et parvenir à remonter neuf places malgré une chute, sans gravité. Le lendemain, ce seront encore cinq places gagnées au général. Au final, en dépit d'une navigation difficile, c'est un classement très honorable qui vient couronner ses efforts.

« J'ai fait beaucoup de progrès sur la navigation, il faut que je me perfectionne encore dans la préparation du road book afin de faciliter la lecture d'informations. L'année prochaine, je prévois de participer au challenge Dakar Séries qui permet aux amateurs n'ayant jamais participé à un Dakar, de gagner un engagement pour la course. Je souhaiterais faire également quelques Bajas pour rouler et, en janvier 2018, prendre le départ du Dakar. »

Le pilote monégasque en profite pour remercier « l'association BeYou-MC, dirigée par Luc Molinas, qui m'apporte son soutien, tout comme Peace and Sport avec qui je collabore afin de réunir des fonds pour permettre d'instaurer la paix dans le monde grâce au sport ».


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.