Rubriques




Se connecter à

Numéro 1 des ventes au Quai des Artistes

Hier, à Monaco.

Publié le 28/08/2017 à 05:02, mis à jour le 28/08/2017 à 05:02
Le banc d'écailler contribue au succès de la brasserie.
Le banc d'écailler contribue au succès de la brasserie. J.D.

Hier, à Monaco. Impossible de dîner sur la digue de Fontvieille, chez Brice et Frédéric ; Les Perles de Monaco sont fermées non seulement le dimanche mais aussi tous les soirs… Mais le Quai des Artistes est ouvert, lui, sept jours sur sept, midis et soirs. C'est là donc, notamment, que les amateurs de crustacés peuvent manger un plateau de fruits de mer. Des huîtres bien sûr, mais aussi des crevettes roses ou grises, du homard, de la langouste, du tourteau, des bulots…

 

Francis Poitevin, coassocié avec Pascal Rambaud, se réjouit des produits qu'il peut proposer à ses clients sur le banc d'écailler de sa brasserie du port Hercule. « Les Perles de Monaco proposent des huîtres à toutes les saisons. Elles sont très bonnes et ont un parfait équilibre. J'apprécie également la disponibilité et la proximité du fournisseur. Par ailleurs, le prince souverain soutient la démarche. »

Avec quelque 320 couverts par jour, pas question d'avoir une gestion hasardeuse. Et l'huître ici est reine : « Elle est numéro 1 des ventes de l'année. »

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.