“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Nuit magique au musée

Mis à jour le 23/05/2017 à 05:08 Publié le 23/05/2017 à 05:08
Une photo qui résume l'ambiance de cette soirée littéraire : une journaliste et une actrice rencontrent Clara Laurent, auteur d'un livre sur Danielle Darrieux, devant l'auteur jeunesse Sandra Nelson qui prend part à la conversation.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Nuit magique au musée

Le musée de la ville les Camélias de Cap-d'Ail a été le théâtre, samedi soir, d'un événement tout à fait remarquable.

Le musée de la ville les Camélias de Cap-d'Ail a été le théâtre, samedi soir, d'un événement tout à fait remarquable. Le temps d'une soirée, la jolie villa Belle Époque, qui héberge une collection de toiles du peintre basque Ramiro Arrue, s'est transformée en un lieu de rencontre de la littérature et des arts.

C'est à l'occasion de la Nuit européenne des musées que la Villa les Camélias s'est associée à la librairie « Mots en Marge » pour créer cet événement culturel autour des livres avec un programme ambitieux mais réussi. Imaginez-vous une trentaine d'auteurs majeurs de romans, de polars, d'ouvrages culturels ou de littérature pour enfants tous rassemblés dans une villa Belle Époque dominant la Méditerranée, ses murs ornés des œuvres d'un maître de la peinture basque… Rajoutez des musiciens, des acteurs et un public venu nombreux et vous aurez une idée de ce qui s'est passé samedi soir à Cap-d'Ail, non loin de la gare.

Véronique Ovaldé, Didier van Cauwelaert, Sylvie Bourgeois ou Philippe Besson voisinaient avec Sandra Nelson, Brigitte Rico ou Clara Laurent, entre nombreux autres, pour des tables rondes autour de thèmes littéraires, des rencontres et des dédicaces autour de leurs derniers ouvrages ou des performances artistiques par la compagnie Start 361°.

En début de soirée, la poète Sabine Peglion, premier prix international de la poésie contemporaine Léopold Sédar Senghor, a réalisé une lecture musicale de ses œuvres quelques minutes avant le dévoilement des finalistes du Prix Orange du Livre. Tout au long de la nuit, dans les différentes pièces et étages ou autour de la piscine, les rencontres entre simples quidams et auteurs ou entre auteurs eux-mêmes se sont multipliées. Des rencontres donnant lieu à des discussions passionnées et passionnantes autour de la littérature, facilitant les échanges d'idées et réunissant le temps d'une soirée des stars des librairies, des auteurs moins connus et leurs lecteurs ou futurs lecteurs.

Un très bel événement culturel réalisé grâce à la complicité de la mairie de Cap-d'Ail dont de nombreux représentants ont pu être aperçus tout au long de la soirée aux côtés d'Hélène Bonnafous et des équipes de la Villa les Camélias et de Nathalie Iris de la librairie « Mots en Marge ».

Didier van Cauwelaert lors d'une table ronde.
Les organisateurs de la soirée (de gauche à droite) : Hélène Bonnafous de la Villa les Camélias, Xavier Beck, maire de Cap-d'Ail, et Nathalie Iris de la librairie les Mots en Marge.
Les organisateurs de la soirée (de gauche à droite) : Hélène Bonnafous de la Villa les Camélias, Xavier Beck, maire de Cap-d'Ail, et Nathalie Iris de la librairie les Mots en Marge. O.-V.M.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.