“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Nuit en rouge pour sauver le coeur des femmes

Mis à jour le 06/04/2019 à 10:04 Publié le 06/04/2019 à 10:04
Toutes les femmes se sont rassemblées, autour de la princesse Stéphanie, sur la terrasse du Yacht-club de Monaco pour une grande photo souvenir.

Toutes les femmes se sont rassemblées, autour de la princesse Stéphanie, sur la terrasse du Yacht-club de Monaco pour une grande photo souvenir. Frédéric Nebinger

Nuit en rouge pour sauver le coeur des femmes

Autour de la princesse Stéphanie, président d’honneur de Femmes Leaders Mondiales Monaco, trois cents convives se sont réunis jeudi soir au Yacht-club pour soutenir l’association

Jeudi soir, Monaco était en rouge. Le Palais princier, la princesse Stéphanie, le Yacht-club et quelque trois cents convives. Rouge, symbole d’amour, de vie et d’espoir. Mais aussi rouge symbole d’alerte.

Car Chantal Ravera tire la sonnette d’alarme : « Une femme sur trois dans le monde meurt de maladies cardiovasculaires. » Et la présidente de Femmes Leaders Mondiales Monaco de poursuivre : « Les maladies cardiovasculaires, c’est l’inégalité entre les hommes et les femmes ; c’est la nécessité d’une prévention très largement étendue ! »

Elle explique : « Ce problème a déjà été pris en compte dès 2005 aux États-Unis par le mouvement Go Red For Women, dans le cadre de l’American Health Association. Il est relayé par la fondation Ajila, en France dont la présidente Isabelle Weill organise, chaque année, un Red Day. C'est ainsi qu'en 2017, les Femmes Leaders Mondiales Monaco ont mis en place l'opération “Sauvez le cœur des femmes”, pour laquelle le prince Albert II de Monaco nous a accordé son haut patronage. »

40 000 euros récoltés

En organisant la troisième soirée de gala « Sauvez le cœur des femmes », l’association monégasque inscrit son action dans la durée. Comme l’année dernière, 40 000 euros ont été récoltés.

Étaient notamment présents l’ambassadrice de France Marine Trécesson, le président du Conseil national Stéphane Valeri, le conseiller de gouvernement-ministre des Affaires sociales et de la Santé Didier Gamerdinger, et de nombreuses personnalités dont plusieurs cardiologues de Monaco, et parmi eux le docteur Jean-Joseph Pastor.

Les artistes se sont mobilisés également. Vingt-neuf œuvres d’art ont été mises aux enchères sous le marteau de Frédéric Lefèvre, de l’étude Escaut-Marquet.

Avec les fonds récoltés, Femmes Leaders Mondiales Monaco œuvre tout au long de l’année par des actions de sensibilisation. « En collaboration avec le Centre hospitalier Princesse Grace et le Centre cardio-thoracique de Monaco, notre association a édité 50 000 livrets (en français et en anglais) qui ont été distribués dans les centres de soins à Monaco, au Conseil de l’Europe à Strasbourg, à l’OMS à Genève, à l’ONU aux États-Unis, avec l’aide de nos ambassadeurs de Monaco à l’étranger. »

Cette année, l’association lance un nouveau projet avec un concours de dessins qu’elle a intitulé « Dessine-moi un monde », fédérant trente-cinq pays dans le monde, et qui a désigné trois gagnants : Makef (Bénin), Lorenzo Gramaccia (Italie) et Joyce Tasang Man Pun (île Maurice). Le jury est constitué de six artistes bien connus de la Principauté : Moya, Mornar, Mr OneTeas, Tan Fiona, Beli et Jenkell, tous présents jeudi soir. Et pour ses dix ans, Femmes Leaders Mondiales Monaco déploie un projet similaire autour de la musique avec « Écoute un monde en musique ».


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.