“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Nouvelle distinction pour les Monégasques

Mis à jour le 25/03/2017 à 05:12 Publié le 25/03/2017 à 05:12
Melahat Zorlu a remporté une médaille d'argent ainsi qu'une médaille de bronze
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Nouvelle distinction pour les Monégasques

La Fédération française handisport et la Principauté viennent de conclure un accord qui permettrait aux badistes licenciés à Monaco Badminton de participer aux compétitions handisports.

La Fédération française handisport et la Principauté viennent de conclure un accord qui permettrait aux badistes licenciés à Monaco Badminton de participer aux compétitions handisports. Une première pour Monaco qui a permis à Melahat Zorlu et Denis Farhang de porter les couleurs de leur pays à Paris, lors de deux compétitions réservées aux sourds.

En Coupe de France, les rouges et blancs étaient inscrits en double, associés à un autre joueur. Melahat Zorlu a réalisé un très beau parcours, ce qui lui a permis d'obtenir une magnifique seconde place. Pour la Ronde suisse, les joueurs étaient engagés en simple homme, simple dame et en double mixte.

A l'issue de ce championnat, Melahat, a remporté une médaille de bronze en simple dame.

Monaco Badminton et l'Association monégasque pour les personnes sourdes (AMPS) souhaitent d'ailleurs adresser toutes leurs félicitations à ces jeunes sportifs dont les débuts dans le monde du sport laissent entrevoir un avenir prometteur rempli d'excellents résultats.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.