“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Nous sommes venus en Principauté pour gagner

Mis à jour le 04/08/2018 à 05:12 Publié le 04/08/2018 à 05:12

Nous sommes venus en Principauté pour gagner

Ce soir, la Macedos Pyrotechnics illuminera le ciel monégasque à l'occasion de « Monaco Art en Ciel » avec son thème « l'odyssée portugaise ». Un spectacle qui promet d'être haletant

Une fine pluie s'est invitée sur le Rocher, hier. L'équipe de Macedos Pyrotechnics, aidée par Annie et les autres employés de Jacques Couturier Organisation, s'active pour bâcher les feux d'artifice qu'ils tireront ce soir en musique. Le bout de la digue est rempli de sortes d'obus - que l'on appelle des " bombes " - desquels dépassent des câbles colorés. « Environ 10 000 pièces vont être tirées », indique Fernando Macedo, le chef d'équipe, qui dirige les opérations d'une main de fer. Et ce ne sont pas quelques gouttes qui gâcheront des mois de travail.

Vainqueurs en 2005

L'équipe portugaise est la troisième et avant-dernière du concours « Art En Ciel ».

Un événement que les Portugais connaissent bien, car ils en sont à leur huitième participation. Ils l'ont même remporté en 2005. Pour Fernando Macedo, « la Principauté est l'endroit idéal pour un spectacle pyromélodique. Il y a la mer juste en dessous, Monaco a une histoire particulière et le cadre est magnifique. »

Cette année, son équipe a choisi pour thème « l'odyssée portugaise ». Un spectacle pyromélodique qui retracera l'époque « des grandes découvertes », pendant laquelle, du XVe au XVIe siècle, les explorateurs portugais ont navigué sur les côtes occidentales de l'Afrique, ont découvert l'Amérique portugaise - devenue aujourd'hui le Brésil - et ont même posé les pieds en Chine. « Nous allons donner au public la possibilité de revivre tout cela, mais sans les mots. », explique le chef d'équipe.

Ce spectacle, les quatre artificiers ont mis trois mois à le façonner. Et lors de la préparation, tout se passe dans l'esprit. « On imagine et après on façonne sans faire de gros essais au préalable », précise Fernando Marcedo. Un show qu'ils garderont et qu'ils présenteront au public tout au long de l'année lors des nombreuses manifestations auxquelles ils participent. L'équipe fait le tour du monde. Quant à Fernando, il connaît son métier comme sa poche. Car c'est son grand-père, Joachim Macedo da Silva qui a fondé la maison Macedos Pyrotechnis. En 1934.

84 ans d'histoire

Depuis, l'affaire se transmet de génération en génération.

Fernando Macedo a trois frères et une sœur et tous travaillent dans l'entreprise familiale. En plus de sillonner les pays pour participer à des concours ou produire des spectacles, Macedo Pyrotechnics est aussi spécialisé dans la recherche et le développement de produits pyrotechniques.

Avec une telle expérience et un tel savoir-faire, le spectacle de ce soir sera, à n'en pas douter, d'une très grande qualité. D'autant que comme l'a rappelé Fernando Macedo, « nous sommes venus ici pour gagner ! »


La suite du direct