“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Nicolas Lugansky : un prince du piano au Palais princier

Mis à jour le 24/07/2019 à 10:02 Publié le 24/07/2019 à 10:02
La prestation de ce pianiste russe à Monaco sera l’un des événements musicaux classiques de l’été sur la Côte.	(DR)

Nicolas Lugansky : un prince du piano au Palais princier

Le magnifique virtuose russe interprétera ce jeudi soir l’un des concertos les plus célèbres, le troisième de Rachmaninov

Nicolas Lugansky jouant un concerto de Rachmaninov : voilà qui sera à coup sûr l’un des événements musicaux classiques de l’été dans notre région.

Cela se passera ce jeudi soir dans la cour d’honneur du Palais princier.

Le concerto en question sera le troisième de Rachmaninov. Débordant de lyrisme et de romantisme, il est considéré comme l’un des plus difficiles du répertoire pianistique, du fait de son extrême virtuosité. La « lutte » qui s’engage entre le pianiste et l’orchestre dans cette œuvre monumentale et foisonnante ressemble a une sorte de dimension héroïque.

Le pianiste Nicolas Lugansky, qui est l’un des meilleurs pianistes internationaux actuels, a tout le panache et tout le brio nécessaires pour assumer cet exploit, en allant, en plus, chercher son inspiration au fin fond de l’âme slave.

Grande soirée romantique

Au cours du même concert, on entendra la Deuxième symphonie du compositeur russe Alexandre Borodine - le célèbre compositeur chimiste qui est également connu pour son poème symphonique Dans les steppes de l’Asie centrale ou pour son opéra le Prince Igor (lequel comporte ses fameuses « Danses polovtsiennes »). Cette symphonie est inspirée par des thèmes de la « vieille Russie » impériale et exalte une certaine idée du romantisme du XIXe siècle.

Ce concert de musique russe sera dirigé par un chef qui connaît ce répertoire sur le bout des doigts - et même jusqu’au bout de sa baguette - le chef russe Alexander Vedernikov, qui a dirigé sur de nombreuses scènes internationales comme les opéras de Londres, de Paris, de New York ou encore à la Scala de Milan, et qui est, depuis un an, chef principal de l’Opéra Royal du Danemark.

Grande soirée musicale romantique en perspective !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.