Rubriques




Se connecter à

Nice recule de deux places et se classe 18e au classement des villes étudiantes françaises

Le magazine "L'Étudiant" publie ce mardi 14 septembre son quinzième palmarès des villes étudiantes. Et force est de constater que la ville de Nice n'attire plus autant qu'avant.

La rédaction Publié le 14/09/2021 à 09:54, mis à jour le 14/09/2021 à 10:24
La promenade des Anglais, à Nice. Photo Frantz Bouton

Il y a le ciel, le soleil et la mer... Mais cela n'attire plus autant qu'avant. Dans son palmarès annuel sur les villes étudiantes, le magazine L'Etudiant a dressé la liste des villes qui attirait le plus les étudiants. 

Si dans la région, la ville de Toulon a gagné quatre places, la ville de Nice, en revanche, est passée de la 16e à la 18e place de ce classement, qui prend en compte divers critères comme l'emploi, le cadre de vie, les transports, ou encore les offres culturelles et de formation. 

L'offre culturelle séduit les étudiants 

Le magazine note que la part des étudiants dans la population n'est guère élevée et tourne autour de 5% de la population. Alors qu'est-ce qui cloche? Le logement, tout d'abord. Deuxième ville la plus chère de France après Paris, le prix des logements est assez élevé: en moyenne, il faut débourser 617 euros par mois pour un studio. Ce qui en fait un poste de dépenses très important.

 

Autre point qui semble handicaper Nice, l'offre de formations: notée 3/10, sur ce palmarès. En revanche, là où Nice démarque, ce sont sur différents critères comme le climat, la qualité de vie, l'offre de transports et l'offre culturelle, jugée très riche par les lecteurs du magazine, avec 9 points sur 10.

Le magazine relève d'ailleurs que "le rayonnement international se constate par ailleurs puisqu’en 2019-2020, le chef-lieu des Alpes-Maritimes a accueilli 4.500 étudiants étrangers en plus, soit 14% des jeunes inscrits à l’université". Avec le classement à l'Unesco, tout porte à croire que la ville pourrait attirer encore plus d'étudiants dans les années à venir... 

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.