“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Neuf candidats aux législatives partielles

Mis à jour le 24/03/2018 à 05:20 Publié le 24/03/2018 à 05:20
L'ambassade accueillera les électeurs les 8 et 22 avril de 8 à 18 heures.

L'ambassade accueillera les électeurs les 8 et 22 avril de 8 à 18 heures. AFP

Neuf candidats aux législatives partielles

Les Français de Monaco sont invités à retourner aux urnes les 8 et 22 avril pour élire leur député après l'annulation de l'élection de Samantha Cazebonne (LREM)

Retour à la case départ… Le Conseil constitutionnel ayant annulé le 2 février l'élection de Samantha Cazebonne, députée La République en marche des Français de l'étranger élue le 18 juin dernier, les Français de Monaco sont convoqués les dimanches 8 et 22 avril pour des législatives partielles.

Cette situation est l'épilogue d'un recours déposé par Laurence Sailliet qui, depuis nommée porte-parole des Républicains, ne se représente pas. La candidate LR avait essuyé un cuisant échec en 2017, emportée par la vague macroniste.

Samantha Cazebonne, qui avait été élue dans la 5e circonscription des Français établis hors de France (Espagne, Portugal, Andorre, Monaco) se représente.

15 % de votants en 2 017

Alors que Monaco vote traditionnellement à droite, rappelons qu'elle avait fait 476 voix au second tour à Monaco sur un total de 4 620 votants. Elle avait créé la surprise le dimanche dès le premier tour en rassemblant 43% des voix (319 voix à Monaco et plus de 50% sur l'ensemble de la 5e circonscription !), loin devant Laurence Sailliet, représentant les Républicains, qui n'avait fait que 34% des suffrages en Principauté (255 voix), exclue ainsi du second tour.

Le délai pour présenter les professions de foi étant échu, la liste des candidats déclarés est désormais officielle (lire ci-contre).

Les Républicains ont tardé à désigner leur candidat.

Ce sera finalement Raphaël Chambat, 31 ans, conseiller consulaire à Barcelone et ancien suppléant de Laurence Sailliet.

François Ralle-Andreoli (Agissons ensemble) se représente également. Lui, arrivé deuxième à l'issue du premier tour, avait rassemblé 149 voix au second tour des législatives en Principauté.

Au total, neuf candidats sont en lice. Ils se sont engagés dans une campagne express bien discrète jusqu'à maintenant, d'autant qu'il n'y a pas d'affichage public. Restent les professions de foi que les Français inscrits à l'ambassade doivent recevoir…

Avec seulement 15% de votants en 2017, le taux de participation risque fort d'être encore plus faible cette année. « On attend environ 10% de votants », explique Marine De Carne-Trecesson, ambassadrice de France à Monaco. Ainsi, le scrutin sera ouvert de 8 à 18 heures, dans les locaux de l'ambassade, contrairement au rendez-vous électoral précédent qui s'était déroulé dans une salle de l'école Saint-Charles. « Les locaux de l'ambassade suffisent largement », explique la diplomate.

Même si l'organisation de ces partielles risque d'être facilitée par le faible taux de participation, l'ambassade cherche tout de même quelques volontaires. « Ceux qui veulent participer sont les bienvenus. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct