“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

"Ne prendre aucun risque", le carnaval de Saint-Martin-Vésubie finalement recalé

Mis à jour le 19/02/2021 à 11:48 Publié le 18/02/2021 à 21:10
Le biffou, un des emblèmes de ce carnaval, ne sera pas de sortie cette année.

Le biffou, un des emblèmes de ce carnaval, ne sera pas de sortie cette année. Nice Matin

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

"Ne prendre aucun risque", le carnaval de Saint-Martin-Vésubie finalement recalé

Le comité des fêtes de Saint-Martin-Vésubie a longtemps espéré pouvoir tenir un événement dans le respect des gestes barrières. Refroidi par la préfecture, le maire préfère éviter toute prise de risque et reporter.

C’est officiel: l’heure n’est pas à la fête dans la Vésubie. Au grand dam notamment des Saint-Martinois. Le carnaval devait s’y tenir du 27 février au 2 mars. Ce qui est tous les ans un événement majeur pour la vallée était l’occasion, cette année, de montrer que la vie reprenait ses droits, après les ravages causés par la tempête Alex.

Les habitants et surtout le comité des fêtes croyaient pouvoir maintenir un événement dans le respect des gestes barrière : voilà plusieurs week-ends que se tiennent des ateliers de préparatifs, sous la houlette du président du comité des fêtes, Émilien Farge.

"Ne prendre aucun risque"

La mairie a finalement décidé que ce ne serait pas possible. En tout cas, pas maintenant. "Oui, on l’a annulé, confirme le maire, Ivan Mottet. On a posé la question au préfet, qui nous a tout de suite répondu qu’il ne pouvait pas y avoir de carnaval."

Le maire a tout de même examiné la circulaire ministérielle pour voir quelle était sa marge de manœuvre. Il y est écrit qu’un rassemblement de six personnes peut être autorisé. Alors, Ivan Mottet a pesé le pour et le contre. "On aurait pu faire jouer et déambuler des musiciens, mais ça aurait été impossible, sans que les gosses courent derrière. On préfère ne prendre aucun risque".

D’autant que depuis les vacances de Noël, le virus n’est plus la menace abstraite qu’il a longtemps été pour les habitants de la vallée. La mairie de Saint-Martin-Vésubie avait dû fermer à cause de cas positifs. Surtout, les hôpitaux de la Vésubie font face à une explosion de cas depuis plus d’un mois, avec trente morts à la clé (voir par ailleurs). Alors les gens se font une raison.

"Dès qu’on pourra, on dégainera"

Et tout le monde espère que ce ne sera que partie remise. "Dès qu’on le pourra, on le fera, promet Ivan Mottet. On verra dans un ou deux mois. Si on ne peut pas faire de manifestation, on fera une grosse paella, avec fifres et tambours".

"On continue de se préparer en se disant que dès qu’on le pourra, on dégainera", se résout Émilien Farge, président du comité des fêtes. En attendant, l’association tiendra un petit stand demain au marché, pour vendre T-shirt et casquettes.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.