“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Mutilations génitales féminines : condamnation unanime

Mis à jour le 29/10/2016 à 05:21 Publié le 29/10/2016 à 05:21
Béatrice Fresko Rolfo au Conseil de l'Europe.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Mutilations génitales féminines : condamnation unanime

Béatrice Fresko Rolfo (Horizon Monaco) a porté haut et fort la voix de Monaco alors de l'Assemblée plénière du Conseil de l'Europe, sur le sujet sensible des mutilations génitales féminines (MGF), le 13 octobre dernier.

Béatrice Fresko Rolfo (Horizon Monaco) a porté haut et fort la voix de Monaco alors de l'Assemblée plénière du Conseil de l'Europe, sur le sujet sensible des mutilations génitales féminines (MGF), le 13 octobre dernier.

Rapporteur sur les MGF en Europe de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), l'élue a présenté en session plénière son rapport et sa résolution sur ce thème condamné par la Convention d'Istanbul, ratifiée par la Principauté en 2014.

La résolution a été adoptée à l'unanimité des parlementaires de l'Assemblée.

Avant le vote, une quinzaine de membres de l'APCE sont intervenus pour saluer la qualité du travail de l'élue et souligner la nécessité de mettre en lumière les MGF. En effet, cette pratique concerne à ce jour plus de 500 000 victimes réparties dans plusieurs pays européens, bien qu'étant considérée comme un acte de torture et une violation des droits de l'Homme.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.