“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Mort mystérieuse près d’une station-service de la promenade des Anglais

Mis à jour le 30/07/2020 à 07:34 Publié le 30/07/2020 à 07:34
Un policier en intervention.

Un policier en intervention. Photo François Vignola

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Mort mystérieuse près d’une station-service de la promenade des Anglais

Que s’est-il passé dans la nuit du vendredi 17 au samedi 18 juillet, à proximité de la station-service Total access, située 217, promenade des Anglais, proche de l’hôtel Radisson blu ? Riverains et passants s’interrogent encore sur la présence d’un corps allongé au sol, dissimulé sous un drap blanc, au milieu des forces de l’ordre et des secours peu avant 4 heures.

Un dégagement situé derrière les pompes à essence, proche de la station de lavage, où des jeunes gens se rassemblent régulièrement pour faire la fête, danser, écouter de la musique, au désespoir des habitants du quartier qui dénoncent des nuisances sonores jusque tard dans la nuit.

L’événement au tragique dénouement a même alimenté les conversations sur les réseaux sociaux.

Ce samedi 17 juillet, vers 3 heures, une riveraine, « réveillée par des bruits » a assisté à toute la scène depuis sa fenêtre. Elle décrit une personne étendue au sol sur laquelle était pratiqué un massage cardiaque.

Des invectives

Des soins prodigués « pendant trois quarts d’heure », en vain, au milieu des invectives « de vingt à trente jeunes », qui, une fois la tentative de réanimation achevée, « se sont évaporés comme une volée de moineaux ».

Une scène troublante qui s’est déroulée sous les yeux des automobilistes en quête de carburant, repoussés ce soir-là par la police municipale qui avait établi un périmètre de sécurité.

La police nationale a été saisie. Les enquêteurs ont conclu à une mort naturelle, vraisemblablement un arrêt cardiaque.

Des expertises toxicologiques ont néanmoins été ordonnées, car la personne décédée était porteuse d’une petite quantité de produits stupéfiants, afin de savoir si la consommation de drogue pourrait être la cause de sa mort.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.