“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Mort d'Otto Kern à Monaco : les premiers résultats d'analyses révélés

Mis à jour le 23/12/2017 à 05:17 Publié le 23/12/2017 à 05:17
Otto Kern, ici avec sa dernière épouse, avait 67 ans.

Otto Kern, ici avec sa dernière épouse, avait 67 ans. AAPimages

Mort d'Otto Kern à Monaco : les premiers résultats d'analyses révélés

Installé en Principauté depuis le début des années 2000, le designer allemand Otto Kern était un habitué des tapis rouges monégasques et une personnalité très populaire en Allemagne.

Installé en Principauté depuis le début des années 2000, le designer allemand Otto Kern était un habitué des tapis rouges monégasques et une personnalité très populaire en Allemagne. Le 11 décembre dernier au matin, son corps avait été retrouvé sur la terrasse du 1er étage de l'immeuble qu'il habitait sur l'avenue Princesse-Grace.

Impossible alors d'établir les causes précises du décès. Seule certitude, Otto Kern était tombé dans la nuit précédente de sa terrasse du 13e étage !

Une chute vertigineuse

Immédiatement, une enquête était ouverte à la Sûreté publique pour déterminer les raisons de cette chute vertigineuse. Dès le 13 décembre, le Parquet général de Monaco avait révélé que les actes d'investigation réalisés permettaient « d'exclure l'intervention de tiers dans la mort d'Otto Kern ».

Les jours suivants, les proches de la victime avaient été auditionnés, y compris son ex - et médiatique - épouse, Sarah Kern, qui s'était présentée spontanément aux enquêteurs.

D'abord informés « de source familiale » d'une mort « naturelle » et d'un « arrêt cardiaque survenu dans son canapé », les médias allemands ont un temps été déboussolés, avant de multiplier les hypothèses.

Tous attendant avec impatience les résultats des auditions et de l'autopsie.

Le Parquet général de Monaco a justement révélé, hier, les résultats des premières analyses médicales.

« L'autopsie n'étant pas nécessaire »

« La réalisation du scanner et de l'examen externe du corps de M. Otto Kern ont permis d'écarter l'intervention d'un tiers. L'obstacle médico-légal a été levé, le permis d'inhumer délivré, l'autopsie n'étant pas nécessaire. »

Le mystère demeure mais « les résultats des analyses des toxiques et de l'alcool sont négatifs », peut-on lire dans le communiqué du Parquet.

Les investigations se poursuivent donc en dehors du terrain médical.

De source sûre, aucune lettre d'adieu n'avait été retrouvée sur les lieux. Restaient à éplucher les ordinateurs et téléphones portables de la victime.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct