“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Monte-Carlo Fighting Trophy : la fièvre monte !

Mis à jour le 29/06/2017 à 05:43 Publié le 29/06/2017 à 05:43
De gauche à droite, Roman Kryklia, Hrydzin Andrei, Cecile Gelabale et Claude Pouget, lors de l'arrivée de la star ukrainienne à l'aéroport de Nice.	(DR))
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monte-Carlo Fighting Trophy : la fièvre monte !

Venu pour remporter la Coupe du prince Albert ainsi que la ceinture des Monte-Carlo Fighting Masters, la star mondiale, le champion du monde ukrainien, Roman Kryklia, vient d'arriver à Monaco accompagné de son team, accueilli par Cécile Gelabale et Claude Pouget.

Venu pour remporter la Coupe du prince Albert ainsi que la ceinture des Monte-Carlo Fighting Masters, la star mondiale, le champion du monde ukrainien, Roman Kryklia, vient d'arriver à Monaco accompagné de son team, accueilli par Cécile Gelabale et Claude Pouget.

Roman Kryklia vendredi à Monaco

Sacré meilleur combattant de l'année 2016, ayant remporté le K1-World Grand Prix, le tournoi Partouche, le titre de champion du monde Kunlun, la Tatneft cup, la terreur planétaire Roman Kryklia, 2 m pour 100 kg, affichant 38 combats pour 34 victoires dont 26 par KO, affrontera vendredi soir au stade Louis II à Monaco, dans le main event du Monte-Carlo Fighting Trophy, le champion du monde et star française Fabrice Aurieng, 1.87 m pour 110 kg, 144 combats pour 129 victoires dont 30 par KO. Du Super lourd en perspective ! Une soirée exceptionnelle, en partenariat avec Peace and Sport, qui comprendra également quatre championnats du monde.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.