“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monte-Carlo : dernière ligne droite

Mis à jour le 28/12/2018 à 05:05 Publié le 28/12/2018 à 05:05
Le nouveau visage du quartier de Monte-Carlo, aux accents résolument contemporains.

Monte-Carlo : dernière ligne droite

Ils s'étaient fixés quatre années pour métamorphoser Monte-Carlo.

Ils s'étaient fixés quatre années pour métamorphoser Monte-Carlo. Le timing est tenu et les travaux s'achèvent autour de la place du Casino pour livrer un Hôtel de Paris renouvelé et un nouvel espace de vie et de résidence : One Monte-Carlo.

Côté palace, les parties communes viennent d'être livrées : le lobby, la Salle Empire, le patio, le restaurant Louis XV vont ou sont sur le point d'ouvrir leurs portes. Dans les étages, les chambres des ailes Beaux-Arts et Casino sont en train d'être meublées et décorées. L'ultime étape sera la livraison de l'imposante suite Prince Rainier III, nichée derrière les clochetons de la façade de l'hôtel, qui sera baptisée à la fin du mois de janvier.

De l'autre côté de l'avenue des Beaux-Arts, les travaux touchent au but aussi à l'emplacement de l'ancien Sporting d'hiver, où se dresse aujourd'hui le complexe One Monte-Carlo, qui sera inauguré en février. En novembre dernier, le président délégué de la SBM, Jean-Luc Biamonti avait annoncé qu'un tiers des 37 appartements de luxe créés dans ces tours de verres avaient été loués. Dont quatre des six triplex, moyennant 200 000 euros de loyer mensuels.

Au pied des immeubles, une cinquantaine de boutiques de luxe. Parmi les marques prestigieuses : l'arrivée du chausseur Berlutti, le retour de l'horloger Hublot…

Et un nouveau restaurant, au rez-de-chaussée de la tour de bureaux baptisé Mada One avec le chef étoilé Marcel Ravin en cuisine. Objectif : proposer à l'aune 2020, l'expérience la plus exclusive du shopping en Europe.

Côté chantier, le 1er mars, démarrera le démontage des bulles qui abritaient les boutiques pour redessiner entièrement les jardins des Boulingrins, dont la livraison est annoncée pour l'été.


La suite du direct