“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Monaco Yacht Show : juste de l'ultra-luxe

Mis à jour le 29/09/2016 à 05:11 Publié le 29/09/2016 à 05:11
Le bateau dessiné par Espen Oeino, dont les bureaux sont installés à Monaco, a remporté deux prix à lui seul.

Le bateau dessiné par Espen Oeino, dont les bureaux sont installés à Monaco, a remporté deux prix à lui seul. Michael Alesi

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco Yacht Show : juste de l'ultra-luxe

Le monde flottant du super-luxe transfigure la baie du port Hercule jusqu'à lundi. Parmi les 127 unités exposées, les plus impressionnantes ne se laissent pas visiter comme cela…

Le Monaco Yacht Show, c'est un peu - ou plutôt passionnément - le rendez-vous du yachting ultra-luxe. Rien n'est trop beau, rien n'est trop chic, rien n'est impossible. Enfin… Rien d'impossible, seulement pour le richissime armateur. Car pour visiter un bateau pourtant exposé ici jusqu'à lundi, en dépit d'une accréditation valide et d'un rendez-vous annoncé, il est parfois bel et bien impossible de monter sur le pont. Comme sur celui du Sybaris qui a pourtant reçu le prix du plus beau design intérieur avant-hier, veille de l'ouverture du Monaco Yacht Show.

À croire que dans ce monde du yachting et du luxe, on veut être vu… discrètement. Les passionnés qui auront payé 150 euros le billet d'entrée pour l'événement doivent donc savoir, s'ils ne sont pas connus ou reconnus comme potentiels acquéreurs, qu'ils ne pourront pas visiter les bateaux les plus en vue de cette 26e édition.

Galactica : le chouchou

Mais la consolation fut hier de pouvoir visiter le Galactica. Chouchou du Monaco Yacht Show 2016 puisqu'à lui seul, il a obtenu deux prix : l'Award du best exterior et le finest new superior. On ne résiste pas au plaisir de souligner que ce superyacht de 70 mètres de long a été dessiné à Monaco, en face du port Hercule, par Espen Oeino. L'architecte naval de nationalité norvégienne rafle chaque année au moins un prix. Il est, depuis longtemps maintenant, une personnalité incontournable du yachting.

À bord, le luxe, c'est déjà l'accueil des visiteurs. Parcours spécifiques, individualisés et personnalisés dans la langue de chaque visiteur. Avec un sourire qui fait oublier nos déconvenues avec le bateau voisin. Eh oui, le luxe, c'est d'abord un art de vivre. Et l'intérieur du Galactica l'exprime en mêlant, avec une élégance extrême, matériaux nobles et lignes épurées. Une piscine, dont une partie du fond se reflète en transparence à l'étage du dessous où est installé un bar, un pont avec un écran de cinéma qui peut être ôté pour qu'un hélicoptère s'y pose ou pour se transformer en discothèque, des chambres avec lits king size…

Il faut dix-sept personnes dans l'équipage pour veiller aux passagers.

Qui sont les propriétaires ? On ne saura pas… On voit seulement des livres et revues russes rangés ici et là. Le prix ? On ne saura pas… On nous dit seulement que le tarif est en moyenne d'un million d'euros le mètre.

Eh oui, le monde du superyacht, même quand il sait être convivial, garde ses secrets…


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.