Rubriques




Se connecter à

Monaco veut aider 1 million de bénéficiaires entre 2018 et 2020

En marge de la Fête Nationale, et faisant suite à la réunion consulaire organisée par la Direction des Relations Diplomatiques et Consulaires, la Direction de la Coopération Internationale (DCI) a réuni les consuls de ses 11 pays partenaires (*).

Publié le 10/12/2018 à 05:04, mis à jour le 10/12/2018 à 05:04
Présentation de la stratégie de coopération Internationale de Monaco entre 2018 et 2020.
Présentation de la stratégie de coopération Internationale de Monaco entre 2018 et 2020. M. A./Dir.Com.

En marge de la Fête Nationale, et faisant suite à la réunion consulaire organisée par la Direction des Relations Diplomatiques et Consulaires, la Direction de la Coopération Internationale (DCI) a réuni les consuls de ses 11 pays partenaires (*). Ce rendez-vous a permis de dresser le bilan de la DCI pour la période 2015-2017 et de présenter la stratégie 2018-2020, dont l'objectif majeur est d'aider plus d'un million de bénéficiaires directs en trois ans.

Présentée conjointement par Gilles Tonelli, conseiller de gouvernement-ministre des Relations Extérieures et de la Coopération, et Bénédicte Schutz, directeur de la Coopération Internationale, cette nouvelle stratégie comprend les points suivants :

- Augmentation significative de l'aide publique au développement

 

- Recentrage sur 11 pays, dont 7 PMA africains (Pays les Moins Avancés)

- Renforcement de l'aide directe aux acteurs locaux

- 1 nouveau domaine d'intervention : la sécurité alimentaire

- Renforcement de l'aide humanitaire d'urgence et de l'appui aux réfugiés

 

- Et surtout, un objectif de plus d'1 million de bénéficiaires directs (contre 800000 pour la période 2015-2017)

* Afrique du Sud, Burkina Faso, Burundi, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, Sénégal et Tunisie.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.