“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco : un festival de joyaux du yachting

Mis à jour le 14/09/2017 à 05:23 Publié le 14/09/2017 à 05:23
Régates, courses de régularité ou de vitesse vont offrir un éblouissant spectacle.

Régates, courses de régularité ou de vitesse vont offrir un éblouissant spectacle. archive Cyril Dodergny

Monaco : un festival de joyaux du yachting

Voiliers de tradition, motor-yachts et autres canots automobiles rivalisent d'élégance sur le plan d'eau de la baie de la principauté avec un vaste programme de régates et courses

On n'y croyait évidemment plus et pourtant voilà le temps de la Belle Époque revenu. Quatre jours de rêve au fil de l'eau, les regards fixés vers la mer.

Sur le port comme à quai, tout est beau et plus encore : Monaco Classic Week - La Belle Classe, l'un des plus importants rendez-vous de voile classique, qui débute aujourd'hui, rassemble que des joyaux du yachting d'il y a cent ans. Voiliers de tradition et motor-yachts seront chacun comme autant d'artistes sur la scène à ciel ouvert de la baie de Monaco et du Yacht-club, organisateur de l'événement.

Créée il y a plus de 20 ans, cette biennale réussit à conserver toute l'authenticité de « La Belle Époque ». À l'image des premiers meetings de canots automobiles de 1904 ou des compétitions internationales relancées par le prince Rainier III à la création du Yacht-club de Monaco en 1953, les armateurs et les passionnés de motonautisme se donnent rendez-vous jusqu'à samedi. Un événement phare, comme en témoigne le millier de navigateurs présents lors de la précédente édition.

Les plus beaux voiliers du monde

Un plateau exceptionnel de yachts à voile et à moteur est arrivée hier dans la YCM Marina, avec plus de soixante voiliers de tradition, des motor-yachts d'époque et une quarantaine de canots automobiles.

Comme en 2015, où ils étaient près d'une cinquantaine, les dinghies 12, dériveurs classiques en solitaire ou en double, devenus série olympique pour la première fois en 1920, animeront le plan d'eau. Ils paraderont aux côtés des plus beaux voiliers du monde dont les quatre derniers Quinze Mètres JI encore en navigation : Hispania, Mariska, The Lady Anne et Tuiga, vaisseau amiral du YCM.

Régates, courses de régularité ou de vitesse offrent un éblouissant spectacle et se conjuguent aux concours des chefs et d'élégance ainsi qu'à l'ensemble des animations organisées aux abords du Yacht-club. Car en marge des activités propres aux membres du YCM et armateurs, le public peut se rendre sur le village de la Monaco Classic Week à la rencontre des exposants et déambuler sur les quais Hirondelle et Louis-II où seront exposées en grand format des photographies d'époque des Archives du Palais princier, retraçant « L'évolution du port de Monaco (1830-2017) ».


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct