“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Monaco, sérieux et appliqué

Mis à jour le 24/02/2020 à 11:25 Publié le 24/02/2020 à 11:25
Les Monégasques (ici, Decarpentrie) ont éliminé Sochaux en huitième de finale, au Louis-II. Le tirage des quarts de finale a lieu mercredi.

Les Monégasques (ici, Decarpentrie) ont éliminé Sochaux en huitième de finale, au Louis-II. Le tirage des quarts de finale a lieu mercredi. R.R.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco, sérieux et appliqué

Vainqueurs 2-0 de Sochaux, les jeunes Monégasques poursuivent leur route en quart de finale

Face à Sochaux, les hommes de Frédéric Barilaro ont fait un match sérieux et appliqué pour poursuivre leur chemin en Gambardella.

La première occasion sochalienne intervenait à la 5e minute. Virginius frappait en force mais Pereira, d’un bel arrêt du pied, détournait la frappe de son adversaire. Deux minutes plus tard, les hommes de Frédéric Barilaro réagissaient. Mayouté reprenait un centre parfait de Decarpentrie pour conclure au point de penalty. Dans le premier quart d’heure, Monaco commettait de nombreuses fautes qui remettaient les Sochaliens dans le sens de l’attaque. Sochaux avait des arguments pour faire douter la défense monégasque. Monaco aurait pu creuser l’écart à la demi-heure de jeu mais le numéro de soliste d’Arlotti ponctué d’une frappe ne faisait pas mouche. Sochaux n’abdiquait pas et voyait même un but d’Antonio refusé pour hors-jeu.

Le début de seconde période était à l’avantage des Monégasques mais ni la tête d’Okou, ni celle d’Arlotti ne trouvaient le cadre (47’). En attaque, le duo Arlotti-Decarpentrie se trouvait parfaitement mais la frappe de ce dernier s’envolait dans les tribunes (53’). Après quelques frayeurs, Monaco se mettait à l’abri après une frappe puissante du capitaine Ribeiro légèrement contrée aux 25 mètres (60’, 2-0).

A partir de là, Monaco gérait bien son match en monopolisant le ballon. Très actif sur son côté droit, Mayouté tentait lui aussi sa chance pour alourdir la marque à 3-0 mais ne cadrait pas (62’). Ce même Mayouté s’offrait même un nouveau duel après un service parfait d’Arlotti en profondeur mais le portier sochalien s’interposait (68’). Malgré deux occasions sochaliennes en fin de rencontre où la barre a été trouvée, Monaco se qualifie donc pour les quarts de finale après un match très sérieux et appliqué.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.