Rubriques




Se connecter à

Monaco s'engage pour l'avenir de l'hôpital La Palmosa

Hier, une délégation monégasque s'est rendue sur le chantier en cours à l'hôpital de Menton. Une future offre de soins de suite et de réadaptation que la Principauté finance en partie

Thibaut Parat Publié le 23/09/2017 à 21:22, mis à jour le 23/09/2017 à 21:41
En avril, le trou béant aura laissé place à un complexe de balnéothérapie. Jean-François Ottonello

Un trou béant au beau milieu de l'espace extérieur de La Palmosa. Les crocs acérés d'une pelleteuse avalent des kilos de terre avant de les recracher dans la benne d'un camion, stationné sur la route attenante. Ici même, en avril prochain, se tiendra le nouveau complexe de balnéothérapie de la structure hospitalière.

La pierre angulaire d'un projet d'envergure, flirtant avec les dix millions d'euros, qui verra la mise en place d'une offre de 82 lits en soins de suite et de réadaptation (SSR) sur le site mentonnais.

Monaco participe à hauteur de 20 %

Tout près du précipice, le directeur de l'hôpital, Franck Pouilly, mène une visite de chantier, accompagné du maire Jean-Claude Guibal et d'une délégation monégasque, dont Didier Gamerdinger, conseiller de gouvernement-ministre des affaires sociales et de la santé ainsi que Patrick Bini, directeur du Centre hospitalier Princesse Grace.

Une présence, aussi apprécié que salutaire. Car sur ce dossier phare, la Principauté de Monaco met la main à la poche. Et pas qu'un peu : 2,6 millions d'euros pour être exact. Dans une convention entre les deux parties, la Palmosa s'engage en échange à accueillir160 patients en SSR, opérées au préalable en Principauté. « Dans cette balnéothérapie, intégrée dans un aménagement paysager, il y aura un bain de membres, c'est-à-dire que les soins en piscine seront concentrés sur un bras ou une jambe », précise Franck Pouilly.

 

«On préparera le retour à domicile»

À deux pas, dans l'ancienne salle à manger de l'EHPAD, difficile encore de se projeter. Pourtant, ces 250 m² de surface accueilleront très bientôt un plateau technique de SSR où kinésithérapeutes, ergothérapeutes et médecins spécialistes se côtoieront pour accompagner le patient. « C'est là qu'on préparera le retour à domicile avec notamment de la cuisine thérapeutique », détaille-t-il. Au premier et deuxième étage du bâtiment seront regroupés les 82 lits.

Quant à l'accueil de jour d'Alzheimer provisoirement déménagé dans les étages, les patients retrouveront, à l'issue des travaux, un endroit rien que pour eux au rez-de-chaussée, avec un jardin aménagé.

Autant de changements qui concerneront aussi les résidents de l'EHPAD de La Palmosa puisque ceux-ci, provisoirement basés à l'hôpital Saint-Éloi à Sospel, rejoindront à terme leurs homologues de la fondation Gastaldy à Gorbio. Dans un bâtiment prochainement rénové et susceptible d'accueillir 130 à 149 lits.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.