“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Monaco se venge

Mis à jour le 10/04/2016 à 05:07 Publié le 10/04/2016 à 05:07
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco se venge

Sèchement battus à l'aller (0-4), les Monégasques se sont cette fois-ci imposés dans le derby face à des Niçois qui ont fini à 9

Certainement marqués par l'ampleur de la défaite au match aller (0-4), les Monégasques ont beaucoup mieux maîtrisé le derby sur les terres du voisin niçois. Bien en jambes et auteurs d'un pressing intense, les hommes de Souleymane Cissé sont récompensés peu après la demi-heure de jeu. Mexique joue rapidement un corner avec Chaïbi, qui centre devant le but. Dabila réussit à placer sa tête au milieu d'une multitude de joueurs. Mandrea est battu et le ballon vient se loger à ras du poteau (0-1, 33'). Mais la joie des Monégasques est de courte durée. Burner hérite d'un ballon côté droit et lance Honorat le long de la ligne de touche. Il remonte le terrain avant de décaler Ranieri dans l'axe. Après s'être avancé, le petit milieu de terrain décoche une frappe sèche du gauche qui trompe Sourzac (1-1, 40'). Juste avant la pause, les deux équipes loupent le coche. Marcel, de près, se heurte à une parade-réflexe de Sourzac (45'). Quant au coup franc botté par Andzouana à 20 m, il prend une trajectoire parfaite au-dessus du mur… Mais il est repoussé par Mandrea, auteur d'une belle parade à l'horizontale. Tirard, qui avait suivi, manque le cadre (45'+2).

Nice à neuf en seconde période

En seconde période, Burner se lance dans un rush en solo mais son centre devant le but ne trouve pas preneur (50'). Le tournant du match intervient à l'heure de jeu. Borges tacle Chaïbi en pleine surface alors que l'attaquant monégasque filait seul au but. Le défenseur niçois est expulsé et Chaïbi se fait justice en transformant le penalty (1-2, 64'). Le scénario sera presque identique 20 minutes plus tard. Tirard chipe un ballon dans les pieds de Boscagli et s'en va défier Mandrea, poursuivi par Onda… qui commet l'irréparable. Nouveau carton rouge et nouveau penalty. Mais cette fois-ci, Amoros tire au-dessus (85'). Réduits à 9, les Niçois tentent de pousser dans les derniers instants, mais Tirard met fin au suspense en toute fin de match (1-3, 90'+4). L'AS Monaco lave l'affront du match aller et reste au contact des équipes de tête. Mais pour le Gym, sans victoire depuis 8 matchs, c'est la soupe à la grimace.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.