“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Monaco résolu à lutter contre la traite des êtres humains

Mis à jour le 13/01/2018 à 05:17 Publié le 13/01/2018 à 05:17
Gilles Tonelli, conseiller de gouvernement-ministre des Relations Extérieures, et Thomas Greminger, secrétaire général de l'OSCE.

Gilles Tonelli, conseiller de gouvernement-ministre des Relations Extérieures, et Thomas Greminger, secrétaire général de l'OSCE. OSCE

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Monaco résolu à lutter contre la traite des êtres humains

à l'occasion du 24e Conseil Ministériel de l'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE) tenu à Vienne, le conseiller de gouvernement-ministre des Relations Extérieures et de la Coopération, Gilles Tonelli, a réaffirmé l'attachement de Monaco aux règles fondamentales du droit international, au premier rang desquelles figure la défense des droits de l'Homme, de l'état de droit et de la démocratie, ainsi que le respect des principes de justice et de paix.

à l'occasion du 24e Conseil Ministériel de l'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE) tenu à Vienne, le conseiller de gouvernement-ministre des Relations Extérieures et de la Coopération, Gilles Tonelli, a réaffirmé l'attachement de Monaco aux règles fondamentales du droit international, au premier rang desquelles figure la défense des droits de l'Homme, de l'état de droit et de la démocratie, ainsi que le respect des principes de justice et de paix.

Gilles Tonelli a salué les nombreuses actions de l'OSCE dans le contexte de la crise ukrainienne, ainsi que les efforts importants déployés pour parvenir à apaiser les tensions dans cette région. Par ailleurs, il a indiqué que la Principauté poursuivrait ses efforts pour contribuer, à sa mesure, à la lutte contre le fléau terroriste. Ces efforts se traduisent notamment à travers l'extension, pour trois années, du programme que Monaco soutient aux côtés de l'ONUDC, visant à aider les pays du Sahel à améliorer leurs systèmes de justice pénale dans la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent, ou encore par le soutien au « programme Octopus-Cybercrim », placé sous l'égide du Conseil de l'Europe.

Enfin, Gilles Tonelli a rappelé que la Principauté demeure résolument engagée avec ses partenaires méditerranéens, notamment, au travers l'extension, en 2018-2019, d'un accord de financement entre le gouvernement princier et l'OSCE portant sur un projet de « lutte contre la traite des êtres humains le long des routes de migration ».

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.