“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Monaco qualifié sans briller

Mis à jour le 13/01/2020 à 10:25 Publié le 13/01/2020 à 10:25
Les Monégasques ont connu quelques problèmes défensifs face à Colomiers.

Les Monégasques ont connu quelques problèmes défensifs face à Colomiers. Y. D.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco qualifié sans briller

Après avoir battu Marseille Air Bel (3-0) au tour précédent, les joueurs de Frédéric Barilaro, leaders de leur poule en championnat, recevaient Colomiers, 7e dans la même poule.

Après avoir battu Marseille Air Bel (3-0) au tour précédent, les joueurs de Frédéric Barilaro, leaders de leur poule en championnat, recevaient Colomiers, 7e dans la même poule.

Secoués d’entrée, Okou et ses coéquipiers ont vite souffert du pressing mis en place par les visiteurs. Pris à la gorge, les Monégasques ont ensuite progressivement mis leur jeu en place. L’ASM a finalement mis le pied sur le ballon, le récupérant de plus en plus haut et se créant ainsi des occasions. Seulement, les Rouge et Blanc ont manqué de réussite dans les trente derniers mètres. Mais à force de marteler la cage adverse, ils ont fini par trouver la faille. Sur un redoublement à l’entrée de la surface, Akliouche a fusillé le gardien qui n’a pu que dévier la frappe de l’attaquant monégasque dans son but (1-0, 32’).

La réponse de Colomiers ne s’est pas fait attendre. Quelques secondes plus tard, les joueurs de Cyril Garson sont passés tout proche de l’égalisation, la faute à une défense locale beaucoup trop passive.

Au retour des vestiaires, la pression mise par Colomiers n’a pas duré. Quelques minutes après la reprise, les Monégasques se sont défaits du marquage sur une déviation au milieu du terrain. À deux contre un, Arlotti n’avait plus qu’à conclure pour mettre son équipe à l’abri (2-0, 52’).

« Pas un bon match »

Les joueurs de Frédéric Barilaro ont enfoncé le clou sur un corner direct d’Hora Ribeiro (3-0, 58’). Problème, toujours aussi fragile en défense, l’AS Monaco s’est fait punir sur penalty (inscrit par Traoré) après une faute grossière dans la surface (3-1, 68’).

Decarpentrie (4-1, 70’) et Florentine (4-2, 75’) ont respectivement inscrit les deux derniers buts de la partie en l’espace de cinq minutes.

Au coup de sifflet final, Frédéric Barilaro n’était pas vraiment satisfait de la prestation de ses joueurs. « Ce n’était pas un bon match. On a concédé beaucoup trop d’occasions. Si on veut espérer quelque chose il faut qu’on soit plus solide. Offensivement c’est intéressant mais défensivement c’est insuffisant. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.