“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco promeut l'enseignement et la diffusion du droit international

Mis à jour le 02/11/2018 à 05:19 Publié le 02/11/2018 à 05:19
Florian Botto, deuxième secrétaire à la Mission permanente de Monaco auprès de l'ONU à New York.

Florian Botto, deuxième secrétaire à la Mission permanente de Monaco auprès de l'ONU à New York. DR

Monaco promeut l'enseignement et la diffusion du droit international

Le 19 octobre dernier, dans le cadre des travaux en cours de la Commission de l'Assemblée générale de l'ONU, chargée des questions juridiques, Florian Botto, deuxième Secrétaire à la Mission permanente de Monaco auprès de l'ONU à New York, a défendu l'enseignement, l'étude, la diffusion et la compréhension du droit international.

Le 19 octobre dernier, dans le cadre des travaux en cours de la Commission de l'Assemblée générale de l'ONU, chargée des questions juridiques, Florian Botto, deuxième Secrétaire à la Mission permanente de Monaco auprès de l'ONU à New York, a défendu l'enseignement, l'étude, la diffusion et la compréhension du droit international.

Le droit international, comme l'a indiqué le diplomate, est en effet l'un des moyens de renforcer la paix, la sécurité internationales et de promouvoir les relations amicales et la coopération entre États. L'accès aux ressources juridiques sur internet, dans toutes les langues, demeure encore un défi dans de nombreux pays, alors que les technologies de l'information et de la communication occupent une place de plus en plus importante dans notre vie quotidienne.

À cette occasion, Florian Botto a rappelé le soutien qu'apporte, depuis 2003, le gouvernement princier à la « Dotation Amerasinghe » de l'ONU, qui permet chaque année à des ressortissants de pays en développement de se perfectionner et d'approfondir leurs connaissances en droit de la mer. Il a aussi souligné le rôle de l'Institut du droit économique de la mer (INDEMER), établi à Monaco en 1985, pour une meilleure diffusion du droit de la mer pour les praticiens francophones.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct