“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Monaco - Nanterre : à l'attaque !

Mis à jour le 14/01/2017 à 05:11 Publié le 14/01/2017 à 05:11
Dee Bost et la Roca Team : encore favoris à la maison.

Dee Bost et la Roca Team : encore favoris à la maison. J.-F. Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco - Nanterre : à l'attaque !

Après le combat au corps à corps face à Banvit (65-63), retour aux affaires de la ProA pour le leader, avec le haut du panier du championnat.

Après le combat au corps à corps face à Banvit (65-63), retour aux affaires de la ProA pour le leader, avec le haut du panier du championnat. Sur le papier, ce Monaco (1er) - Nanterre (3e), présente les signes du duel plutôt offensif et débridé. De quoi espérer une nouvelle dose de «régalade» au public de Gaston-Médecin.

Il suffit de dire ça, en général, pour subir un match fermé... Mais entre la première attaque de ProA (Monaco) et la 3e, entre une armada monégasque au complet et une équipe de Nanterre qui adore bombarder à trois points (plus grand nombre de tentatives de tirs primés), les chances de s'ennuyer paraissent assez réduites. Devant les caméras de SFR Sport2, la Roca Team, impressionnante, va tenter de signer sa 10e victoire d'affilée, ProA et Champions League confondus. Brandon Davies étant de retour, John Bryant pourrait cette fois rester en civil, à quelques jours de la fin de son contrat de pigiste médical. Coach Mitrovic prendra une décision ce matin. Pour la première fois depuis novembre (ASM-Antibes), la Roca Team se retrouve dans sa configuration initiale, au complet (Caner-Medley est rétabli).

Heiko, l'as du shoot

Du côté nanterrien, Pascal Donnadieu, le coach emblématique, regrette encore certains passages à vide dans le jeu... Du genre qui ont coûté à la JSF sa première défaite en FIBA Europe Cup, mercredi soir en Hongrie (91-74 à Kormend).

La star maison, Mikal Riley (4e saison à la JSF) est pour l'instant un peu dans le dur. (7,2 pts à 37%). Les fers de lance ? Le petit meneur US Chris Warren (1,78m), l'arrière Butterfield et le meneur-shooteur allemand, Heiko Shaffartzik. Ce dernier vient d'ailleurs de battre le record de l'histoire du All-Star Game dans le concours à trois points (27-33). L'AS Monaco ne devra pas oublier de défendre au large.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.