“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco n'est pas une démocratie adulte

Mis à jour le 14/01/2017 à 05:10 Publié le 14/01/2017 à 05:10
Jean-François Robillon, président d'UM, Jean-Louis Grinda et Bernard Pasquier, tous trois conseillers nationaux, hier, au Conseil national.

Jean-François Robillon, président d'UM, Jean-Louis Grinda et Bernard Pasquier, tous trois conseillers nationaux, hier, au Conseil national. J.D.

Monaco n'est pas une démocratie adulte

Les trois élus d'Union Monégasque ont expliqué hier leur position après le vote du budget primitif et le dépôt de la proposition de loi sur les incompatibilités et inéligibilités

Des vœux pour les journalistes et des souhaits pour que l'État devienne « une démocratie adulte et responsable » et que le Conseil national soit « considéré comme un partenaire de première importance » et non comme un « alibi » .

Hier après-midi, les trois élus de la minorité Union Monégasque (UM) ont commenté les dernières séances publiques du budget primitif qui se sont déroulées en décembre.

Et Jean-François Robillon de noter d'emblée que le budget a été voté avec treize voix « pour » seulement. Et ce n'est évidemment pas les perspectives optimistes de...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct