“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Monaco : le penthouse qui valait 300 millions d'euros

Mis à jour le 26/06/2018 à 05:23 Publié le 26/06/2018 à 05:22
À plus de 170 mètres de hauteur, la piscine à débordement offre une vue imprenable sur Monaco.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco : le penthouse qui valait 300 millions d'euros

Il en a fait couler, de l'encre. Il a attisé les plus folles rumeurs, et les histoires les plus extravagantes. En exclusivité, le groupe Marzocco ouvre les portes du fameux penthouse de la tour Odéon

C'est un produit unique. Un lieu de prestige comme on en a rarement conçu. 3 500 m² dont 1500 m² d'extérieurs, sur un territoire où l'espace est une denrée rarissime, c'est une folie. Une exception. Et l'extraordinaire vaut bien la démesure.

Livrée en 2015, la tour Odéon est le premier immeuble de grande hauteur bâti à Monaco depuis les années quatre-vingt. « C'était une très grosse responsabilité de refaire une tour à Monaco, puisque c'est un schéma qui avait été abandonné depuis une vingtaine d'années dans l'urbanisme de la Principauté », explique Alexandre Giraldi. C'est donc avec une certaine pression que ce projet est né.

Et, au final, c'est un peu le chef-d'œuvre du groupe Marzocco : « Pour notre entreprise, la tour Odéon et son penthouse représentent une formidable source de fierté. Le fait que cette réalisation soit devenue un emblème de la Principauté est également une belle marque de reconnaissance pour le groupe Marzocco et ses équipes », confie Claudio Marzocco, président du groupe.

Dernier bien disponible

Livrée en 2015, la tour Odéon accueille majoritairement des appartements de quatre ou cinq pièces, le penthouse comporte quatre étages, cinq si l'on compte le toit-terrasse, du 45e au 49e. Soit au minimum deux heures de visite !

Daniele Marzocco, fils de Claudio et administrateur délégué du groupe Marzocco, explique que l'immeuble tout entier a été conçu comme un palace, à un détail près : « C'est une résidence où de très nombreux services sont disponibles : conciergerie, spa, blanchisserie, business center… Comme dans un hôtel de luxe. Sauf qu'à l'hôtel, vous ne faites que passer. Dans la tour Odéon, vous restez. »

Aujourd'hui, tous les logements sont occupés ou vendus, sauf le penthouse. Mis en vente depuis quelque temps, cet « hôtel particulier » sur le toit, comme l'appelle Alexandre Giraldi, l'architecte du projet, a déjà reçu plusieurs visites. Et si le bien n'a pas encore trouvé preneur, Daniele Marzocco assure n'avoir reçu « aucun retour négatif ».

Avec des chambres et des salles de bain à ne plus savoir qu'en faire, deux ascenseurs internes, une salle de cinéma, une piscine intérieure, une piscine extérieure, un sauna vitré qui donne sur la salle de sport, elle-même ouverte sur la Principauté, le tout réalisé dans un style Art déco, à la fois épuré et sophistiqué, c'est un bien hautement raffiné.

Seul bémol : la forme des pièces qui complique les perspectives d'aménagement.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.