“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Monaco : la Formule E de Massa reproduite en briques Lego

Mis à jour le 08/12/2019 à 10:14 Publié le 08/12/2019 à 10:14
Avant que Massa ne prenne place derrière le volant, il a fallu démonter le halo.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco : la Formule E de Massa reproduite en briques Lego

En amont du 2e BrickLive, qui se tiendra durant les fêtes de Noël au Grimaldi Forum, son fondateur a dévoilé une monoplace aux couleurs de Venturi, bâtie avec 328 073 briquettes

Le défi aura nécessité 865 heures de travail à ses 14 constructeurs. Et le résultat est bluffant !

À l’occasion de la présentation de la 2e édition du BrickLive Monaco (lire ci-contre), du 21 décembre au 5 janvier au Grimaldi Forum, une reproduction à taille réelle de la Formule E de Felipe Massa (Venturi) a été dévoilée.

Un modèle collector puisque réalisé à l’intersaison, avant que le nouveau sponsor de Venturi, ROKiT, n’appose sa griffe sur la monoplace monégasque.

Une livrée noire et blanche de 1 012,8 kg, composée de 328 073 briques de Lego ! Du halo de protection aux ailerons, en passant par les logos des sponsors de Venturi Racing, aucun détail n’a été omis. « Il ne manque que la batterie électrique pour que je conduise », plaisante Felipe Massa, au volant de ce jouet géant.

« Je me souviens quand je jouais, petit. Je pense que les Lego font partie de notre vie à tous », a ajouté le pilote brésilien, confessant prendre toujours le même plaisir à combiner ces petites briques avec son fils de 9 ans.

« J’ai passé des années à jouer »

Exposée tout au long du prochain BrickLive Monaco, cette réplique inédite de la Venturi est le fruit d’un partenariat entre le fondateur de BrickLive, David Ciclitira, l’écurie Venturi de Gildo Pastor - sponsor de l’événement -, et le Grimaldi Forum, dont le directeur général, Sylvie Biancheri, pas peu fière du résultat, a révélé que l’idée avait germé bien en amont de cette avant-première. Pièce unique, la monoplace en briquettes devrait émerveiller les petits comme les grands à partir du 21 décembre - d’autant que d’autres pièces gigantesques la rejoindront.

« C’est une super idée. Tous les gens qui vont passer devant vont trouver ça fantastique et voudront savoir en combien de temps elle a été construite et combien de briques il a fallu… Plus de 300 000 ! C’est dingue », s’émerveille Felipe Massa.

Et l’ancien vice-champion du monde de Formule 1 et coéquipier de Michael Schumacher, aujourd’hui investi avec conviction en Formule électrique, voit d’évidentes passerelles entre sa discipline et les Lego.

« La Formule E est une discipline jeune qui, avec le mode attack, le fan boost et toutes ses lumières qui s’allument autour de la voiture, parle aux jeunes, elle leur rappelle les jeux vidéo. C’est aussi pour ça que la Formule E grandit de plus en plus et attire des jeunes, car elle est connectée à son époque. C’est une mentalité moderne. » Propriétaire de la marque BrickLive et créateur de l’événement, David Ciclitira, acquiesce. « Je suis d’accord avec toi. La Formule E amène des expériences différentes et attire les jeunes enfants, c’est peut-être le début de quelque chose de plus grand. »

Et comme avec les Lego, le rêve est permis. Briques en mains, il n’y a pas de limites à l’imagination. « Quand les gamins ont 6 ou 7 ans et que les parents ont envie d’être tranquilles un moment, ils les laissent avec leurs Lego. J’ai passé des heures et des heures, des années à jouer, confie Gildo Pastor. J’ai construit des voitures, des véhicules pour l’espace, des choses pas mal [sourire]. »

Le patron de Venturi, Gildo Pastor, et son pilote Felipe Massa ont découvert la voiture aux côtés de Sylvie Biancheri, directeur général du Grimaldi Forum, et David Ciclitira, créateur de l’événement.
865 heures de travail dont témoignent les détails.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.