“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Monaco impressionne déjà

Mis à jour le 26/09/2016 à 05:07 Publié le 26/09/2016 à 05:07
Jamal Shuler (ici face à Meacham), Amara Sy et les Monégasques visent haut cette saison.

Jamal Shuler (ici face à Meacham), Amara Sy et les Monégasques visent haut cette saison. PQR/Le Progrès

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco impressionne déjà

À Villeurbanne, chez le champion en titre, Monaco a évolué sans l'une de ses recrues phares, l'intérieur américain Nik Caner-Medley, touché à la cuisse.

À Villeurbanne, chez le champion en titre, Monaco a évolué sans l'une de ses recrues phares, l'intérieur américain Nik Caner-Medley, touché à la cuisse. Pas de quoi déstabiliser un collectif qui a confirmé le sentiment laissé en préparation (zéro défaite). Cette Roca Team, déjà plutôt rodée, impressionne. Si l'ASM se balade sur le parquet de l'ASVEL, c'est à se demander ce qu'il adviendra face à des adversaires moins huppés.

« On a déjoué en début de match, tempère l'Amiral (et capitaine) Amara Sy, Mais on a su se ressaisir pour accomplir un match assez plein. C'est très encourageant pour un premier match, c'est le travail de la pré-saison qui est récompensé. Il faut continuer dans ce sens-là et continuer à progresser ».

Si le recrutement monégasque fait saliver (Dee Bost, Brandon Davies, Zack Wright, Jordan Aboudou, Bangaly Fofana, Caner-Medley, Paul Rigot), face à l'ASVEL, ce sont les «anciens» qui ont sorti le grand numéro, à l'image de Jamal Shuler (23 pts), Amara Sy (15 pts), Sergii Gladyr (12 pts) et Yakuba Ouattara (13 pts). « J'ai 30 ans, je joue pour gagner des titres », a lâché Jamal Shuler, le MVP de l'Astroballe.

Contre Chalon samedi

Le come-back express de Yakuba Ouattara (de retour dans le collectif depuis 10 jours seulement après environ 4 mois sans jouer à cause d'une blessure du mollet) est l'autre très bonne nouvelle du week-end pour l'ASM. Quand «Yak» prend la stratosphère et pointe à trois points, généralement, Monaco devient difficile à arrêter. On n'est qu'au tout début, certes. Et le fait de jouer sur les différents tableaux (ProA, Coupe d'Europe, Coupe de France...) sera un défi majeur sur la route de la Roca Team. « Je pense qu'on a l'effectif pour supporter la cadence, avec des postes doublés, voire triplés. Le coach va faire tourner et il faudra se tenir prêt quand il fera appel à vous », observe l'Amiral.

Face à Chalon, samedi (19h) revanche de la finale de la dernière Leaders Cup, l'ASM de Zvezdan Mitrovic retrouvera une équipe qui a aussi passé un gros savon en ouverture (87-67 face à Orléans). « On est impatients de revoir notre public, d'autant plus que l'on avait joué à huis clos contre Charleroi en préparation car la salle était en phase de rénovation» , rappelle Amara Sy. Du haut niveau en perspective à Gaston-Médecin ! F. P.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.