Rubriques




Se connecter à

Monaco III fait forte impression

La rencontre au sommet entre les deux leaders de la poule B a tenu ses promesses.

FRÉDÉRIC WROBEL Publié le 07/10/2019 à 10:24, mis à jour le 07/10/2019 à 10:24
Silvestri (à droite) et les Vençois ont souffert face à la jeunesse monégasque.
Silvestri (à droite) et les Vençois ont souffert face à la jeunesse monégasque. F. W.

La rencontre au sommet entre les deux leaders de la poule B a tenu ses promesses. Les Monégasques vont être récompensés de leur bonne entame par un superbe but d’Antognelli qui trouve la lucarne opposée des 25 m (0-1, 15’). Vence va revenir à hauteur dans la foulée sur un penalty transformé par El Abed, suite à une faute d’Antognelli sur Ramenatte dans la surface (1-1, 20’).

Renforcé par cinq joueurs du centre de formation, Monaco va accélérer avant la pause. Bourry centre d’abord impeccablement pour Gouano qui conclue d’une belle tête (1-2, 29’). Puis Gouano, encore lui, profite d’un ballon perdu par Epeirier aux 30 m pour donner deux buts d’avance aux siens (1-3, 39’). Vence est quelque peu déboussolé et récolte trois cartons jaunes en quatre minutes à peine.

 

Hat-trick pour Gouano

A la reprise, Monaco baisse un peu en régime. Les locaux vont en profiter pour revenir au score par Marchetti qui, étrangement seul au second poteau, marque dans le but vide suite à un corner de Silvestri (2-3, 62’). Cette réalisation relance la partie. Mais les Monégasques vont se mettre à l’abri par l’inévitable Gouano qui réalise le coup du chapeau (2-4, 69’). Les Vençois tenteront jusqu’au bout de revenir sans y parvenir et l’ASM tient un succès mérité.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.