“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco II toujours sans succès Cannes : vite fait, bien fait

Mis à jour le 23/09/2018 à 05:11 Publié le 23/09/2018 à 05:11
L'attaquant italien Pellegri a joué 45 minutes face à Hyères.

L'attaquant italien Pellegri a joué 45 minutes face à Hyères. Gilles Traverso

Monaco II toujours sans succès Cannes : vite fait, bien fait

Les Monégasques, réduits prématurément à dix après l'expulsion de Panzo (10'), ont réussi à ouvrir le score face à des Hyérois qui ont offert deux visages hier.

Les Monégasques, réduits prématurément à dix après l'expulsion de Panzo (10'), ont réussi à ouvrir le score face à des Hyérois qui ont offert deux visages hier. Mais les hommes de Bechkoura n'ont pas réussi à conserver leur avantage en craquant à un quart d'heure du coup de sifflet final. Un but égalisateur qui les empêche de signer leur premier succès de la saison. « On a baissé de rythme après la pause et, avec la fatigue, on a pris ce but », regrettait le jeune Massengo.

Dès l'entame, les joueurs du Rocher s'étaient montrés les plus entreprenants. Ils se procuraient une bonne occasion par le virevoltant Gaspar mais sans résultat. Puis, les Varois entamaient une belle contre-attaque. Sur celle-ci, Panzo « séchait » Pollano et devait laisser ses équipiers à dix. Cette expulsion, étonnamment, donnait des ailes aux Asémistes qui se montraient dangereux par Gouano, Pellegri et Isidor. Ce dernier trouvait d'ailleurs la faille au 2e poteau d'un tir croisé pour ouvrir le score (1-0, 26'). Les visiteurs réagissaient mais l'arrière-garde monégasque orchestrée par Badiashile Mukinayi et Cissé faisait le ménage.

Après la pause, le match changeait de tournure. Les Hyérois faisaient le jeu face à une formation qui semblait payer les efforts de la première mi-temps.

Les occasions se multipliaient pour les Varois qui égalisaient logiquement par Brun sur un bon ballon de Pottier (1-1, 74'). Les visiteurs continuaient à pousser en fin de match mais le score ne bougeait plus.

Un résultat nul qui n'arrange personne entre deux équipes toujours à la recherche de leur premier succès.

Face à Istres, les joueurs de Ludovic Pollet n'ont pas tardé a entrer dans leur rencontre. Il ne faut pas attendre longtemps pour voir l'ouverture du score. Grâce à un superbe retourné de Lefaix, sur la première incursion cannoise, les Azuréens refroidissent immédiatement les velléités istréennes (0-1, 2').

Grâce à un gros travail au milieu de terrain, les Cannois maîtrisent les débats et obligent Istres à jouer long. Peu inspirés en attaque, malgré une bonne frappe de Ouattara et une tête de Mandrichi, l'ancien Ascéiste, trop peu appuyée pour surprendre Portets, les Istréens se heurtent à un bon bloc équipe.

Les joueurs du président Micoud se procurent même quelques occasions chaudes, mais ni Denis, qui bute sur le gardien (23'), ni Ben Tairi sur une belle frappe (27'), ne parviennent à faire le break.

Après la pause, les Violets tentent de réagir et monopolisent la balle, mais sereinement la défense s'applique à dégager toutes les menaces. Cependant, les offensives se font plus pressantes qu'en première période comme sur ce coup-franc de Diaz qui flirte avec le poteau (62') ou alors cette frappe puissante de Mandrichi, que repousse difficilement Portets (71').

En fin de rencontre les Cannois auront la possibilité d'achever leur hôte, mais la finition dans le dernier geste fera défaut. Qu'importe, le plus important est acquis, les 3 points de la victoire.

« Nous sommes venus chercher les trois points, on n'a pas été beau, mais on a été efficace. J'aurais aimé que l'on pose un peu plus le jeu, mais je ne voulais pas qu'on se mette en danger. Nous, on veut monter au classement, on veut faire des séries et on veut assumer notre statut de favori. On va le faire avec humilité et avec le travail, ce que l'on a fait aujourd'hui (hier) » conclut l'entraîneur cannois.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct